Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A bat la partialité

Étrange, tout de même. Alors que le Hezbollah, chiite, a repris ses attaques contre l’État sioniste, Daech qui pourtant tient aussi en Syrie des positions jouxtant la frontière israélienne, concentre lui, ses attaques sur les chiites d’Irak ou de Syrie et évidemment sur le secteur kurde. Cet état islamique fantoche - non pas de majuscule à cet état là ! - menace même d’exécuter un pilote jordanien. Or les seuls à vraiment le combattre, non pas du ciel mais au sol, sont précisément les Iraniens et les Kurdes. Snowden ! Snowden ! Personne ne veut ou ne semble te croire. Et pourtant quand tu affirmes, fort des dossiers qui sont passés entre tes mains lorsque tu travaillais pour la National Security Agency (NSA) que Daech est une création « américano-israélo-saoudienne » conçue pour neutraliser l’Iran ainsi que tous les chiites du Moyen-Orient et surtout faire oublier Israël, la réalité semble confirmer tes dires. Netanyahou va pouvoir, en accord avec la loi du talion, tacitement en usage dans son pays, pilonner la zone frontalière du Liban et occasionner quantité de victimes co-latérales dans l’indifférence générale.

A ce propos, j’aimerais préciser à Manu, vous savez, Manuel Valls, qui fut jadis pro-palestinien et qui depuis à tourner casaque, que l’antisionisme n’a rien à voir avec l’antisémitisme. On peut être philosémite et antisioniste. Le sionisme n’est pas une religion, c’est un concept politique encourageant tous les Juifs de la Diaspora à converger vers la Palestine pour y créer un grand Israël qui aurait sa frontière sur le Jourdain. Les implantations coloniales actuelles tendent vers cet objectif. Elles rendent quasiment inévitable une autre guerre  contre les Palestiniens afin de les jeter définitivement hors du pays. Depuis 1947, date de la création d’Israël, plus d’un million cinq cent  mille d’entre eux ont été pratiquement chassés de leur terre. Ils sont aujourd’hui plus de 10 millions à vivre extra-muros. C’est cela le sionisme : un néo-impérialisme encouragé par l’Occident qui a fait payer à tout un peuple, qui n’y était absolument pour rien, le monstrueux holocauste perpétré par les nazis. C’est très mal de la part de notre Premier ministre de reprendre dans sa bouche l’amalgame israélien qui consiste à dire antisionisme = antisémitisme. S’il souhaite que nos jeunes Français d’origine arabe aiment leur pays d’adoption, il ferait bien de réviser son langage et de le rendre plus conforme à la réalité historique. Même si au fond de lui-même il est sincèrement devenu pro-sioniste, - ce qui de la part d’un social-démocrate n’a rien d’étonnant - la simple intelligence politique devrait l’obliger à plus de nuance. Il y a dans notre douce France environ 10 millions de musulmans dont 5 au moins sont des enfants ou petits enfants de parents venus d’Afrique du Nord. On compte seulement 1 million de Français de confession judaïque. Il eût été clairvoyant de ne prendre fait et cause ni pour les uns, ni pour les autres, et tout en protégeant les uns et les autres, comme on tente de le faire, contre les abrutis des deux bords, d’éviter la partialité. Loin d’apaiser les divergences, elle les aggrave et peut alors effectivement faire se muer l’antisionisme des uns en antisémitisme, et la peur des autres en racisme.  

 

A bat la partialitéA bat la partialité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :