Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A qui profitent les crimes

A qui profitent ces crimes ?

Tous ceux qui me connaissent le savent. Je ne crois ni à dieu, ni à diable. Je crois à notre terre-mère qui a engendré la vie sous toutes ses formes et qui la reprendra bientôt si nous continuons à la saccager comme nous le faisons maintenant. Mais, si d’aventure, après notre mort, il y avait un paradis et un enfer comme le pensent les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans, je souhaite que les égorgeurs d’Allah, oui que tous ces barbus sanguinaires, loin de rejoindre des jardins peuplés de houris prêtes à leur offrir leur virginité, aillent brûler pour l’éternité dans les flammes infernales, perspective exclusivement réservée dans leur « saint coran » à tous les infidèles. Aujourd’hui, et déjà depuis plusieurs décennies, notre république est molle, velléitaire, infestée par les mercantis qui ont pris le pas sur les politiciens, lesquels, alors qu’ils la corrompent, prétendent la défendre. Si nous voulons lui redonner de la vigueur, de la rigueur et un rayonnement nouveau, nous devons retrouver l’esprit de 93, de 1793, et tout faire pour la purifier de l’intérieur. La terreur était une époque terrible à l’origine de beaucoup d'injustices, mais elle était peut-être le seul moyen de porter un coup funeste à la monarchie qui, après un bref retour sous la restauration, a définitivement cédé la place à la république. Aujourd’hui, une démocratie nouvelle reste à inventer, une démocratie qui ne permettrait plus aux élus de se professionnaliser. La députation ne serait qu’un mandat citoyen sans privilège particulier, renouvelable une seule fois. Pour ça, mes amis, il faut refaire la révolution et nous avons tous pour l’heure trop d’attachement à nos petits avantages pour marcher en force sur l’Elysée, la chambre des députés, le sénat et risquer nos bourgeoises petites vies dans un affrontement avec les forces de l’ordre. Eh oui ! Comme le disait si justement Marx, la révolution est le recours de ceux qui n’ont à perdre que leurs chaînes et tout un monde à gagner. Pourtant, j’en rêve, oui je rêve de voir surgir une république saine, juste et sans pardon pour les traîtres qui chercheraient à l’abattre. Personnellement si j’étais aujourd’hui à la place de Hollande, je n’essayerais pas de retenir par tous les moyens, chez nous, les partisans de l’horrible « état islamique ». Ils sont, paraît-il, 17% parmi nos jeunes issus de l’émigration et peut-être 22 % en comptant les convertis. Puisqu’ils ne se sentent pas Français, puisqu’ils rêvent d’abattre notre pays et ses valeurs, je leur demanderais une fois pour toute de choisir clairement leur camp et chasserais impitoyablement de notre territoire tous ceux qui brûlent de nous anéantir, quitte, pour ce faire, à créer de nouvelles lois.

A qui profitent les crimes

Notre vieille et mollassonne république, elle, préfèrent le recours aux psys et aux déconditionnements pour tenter de les guérir. Avec ça on est mal parti et les anticipations fantaisistes de Houellebecq qui n’est, ne l’oublions pas, qu’un romancier, ne sont qu’un message avant coureur de ce qui peut un jour très bien se produire, l’avènement d’une république, islamique sur notre territoire. Suis-je islamophobe en disant cela ? Evidement que non. Je n’ai rien contre les musulmans dès l’instant où ils font clairement la démarcation entre la politique et la religion. Quant à cet étrange état Islamique, il semble de plus en plus être là pour détourner l’attention des problèmes essentiels. Cherchons à qui profite le crime ? Aux émirats du golfe qui, en déstabilisant la Syrie et l’Irak, combattent les chiites alliés de l’Iran, leur ennemi de toujours qui pourraient les prendre en tenaille. Aux sionistes qui curieusement bénéficient en ce moment d’une paix royale pour poursuivre la colonisation des territoires occupés en Palestine et peut-être, qui sait, aux Etats-Unis qui ont toujours été très ambigus dans leur manière de vouloir gérer le monde. Ben Laden a d’abord été une de leurs créatures avant de se retourner contre eux. Aussi quand le transfuge de la NSA ( National Security Agency) Edward Snowden prétend que le soi-disant calife Al Baghdadi a été formé par le Mossad et la CIA, je ne suis pas loin de le croire. Le malheur c’est que ces faux dévots font des adeptes qui eux avalent leurs billevesées et se muent en tueurs sanguinaires crées pour détourner l’attention des peuples de leur ennemi véritable : la haute finance !

Salut et fraternité.

A qui profitent les crimes
A qui profitent les crimes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :