Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vive les coeurs! Non au double langage!

Bonjour cigales et cigalons frigorifiés

Je me demande souvent si le but des fanatiques de l’islam n’est pas de créer un climat de haine irréversible entre les musulmans et le reste du monde. Cette fois c’est un journaliste japonais qu’ils viennent d’égorger. Chez nous après les assassinats de Français de confession juive et des dessinateurs de Charlie Hebdo, je m’attendais avec inquiétude à voir surgir des tags haineux à proximité de toutes les mosquées de l’hexagone. Il y en eut. On ne peut demander à la totalité de nos concitoyens d’être intelligent. Dans tous les pays, dans toutes les religions, les cons veulent se faire voir et entendre. Des « À mort les arabes ! » « Dehors les musulmans ! » ont été vus ou entendus ici ou là mais ce qui m’enchante, moi, ce sont les guirlandes de cœurs en papier qui ont fleuri à l’entrée de bien des « maisons d’Allah ». Accompagnées de ces trois mots « On vous aime », elles ont mis les larmes aux yeux de bien des fidèles qui se rendaient à la prière du vendredi.

Oui, les cons sont partout. Ils tuent, massacrent, brûlent des édifices religieux, égorgent des innocents également au nom de Dieu. D’autres cons les injurient et réclament vengeance. Les cons sont habités par l’intolérance, la haine du prochain. Ils aiment le goût du sang et peuvent même aller jusqu’au sacrifice de leur propre vie, alors qu’on en n’a qu’une et qu’elle est précieuse, pour faire triompher leur connerie. C’est attristant, que dis-je, désespérant ! Alors quand je vois les cœurs remplacer les insultes, soudain, je reprends espoir. Je me mets à croire que l’intelligence triomphera de la bêtise humaine. Hélas, l’intelligence peut aussi insidieusement alimenter cette tare à des fins inavouées et lointaines.

Hier, dans l’émission « Salut les terriens » j’écoutais Tariq Ramadan, l’un des maîtres à penser de l’Islam en Europe. L’homme, de nationalité suisse, il y est né en 1962, est égyptien d’origine. Brillant, bardé de doctorats et de diplômes, détenteur de chaires prestigieuses, il manie la rhétorique avec un indéniable talent et sait inspirer la confiance. Pourtant, cet intellectuel est petit-fils de Hassan el-Banna, le fondateur des Frères musulmans. A-t-il renié les idées de son grand-père ? Certainement pas. Lui-même ne cache pas son adhésion au courant salafiste farouchement opposé aux États laïcs dans les pays arabes et souvent en rivalité avec le courant wahhabite. Cela expliquerait qu’il ne soit pas le bienvenu en Arabie Saoudite. Hier donc, bien que le sachant expert dans l’art de la dissimulation, la taqiyah, je l’écoutais répondre à Ardisson. Il a bien dit que des théologiens devraient rédiger des ouvrages replaçant les versets du Coran dans leur contexte historique et qu’une réforme de la lecture des textes à la lumière des défis contemporains était devenue nécessaire. Mais sur cette fameuse sourate 9 qui promet pis que pendre aux infidèles, il a simplement répondu : « mais la Bible est violente, la Thora est violente, la Bhagavad gita est violente ».

Il a raison. Toutefois, comme l’Islam n’avait pas encore été inventé, les textes sacrés des juifs ou des hindous ne pouvaient promettre aux musulmans ce que le Coran promet à ses devanciers : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah, ni au jour dernier, qui ne déclarent pas illicite ce qu'Allah et son envoyé ont déclaré illicite, qui ne pratiquent point la religion de Vérité. Et parmi les gens du Livre, combattez-les jusqu'à ce qu'ils paient la Jizya, après s'être humiliés. »

Ou encore : Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! ».

Il a tout de même précisé qu’en sortant ces phrases de leur contexte, on faisait le jeu des islamistes. Enfin, son intervention s’est achevée sur un ton prophétique : « La conscience française musulmane est en train de naître. Vous allez entendre de plus en plus de jeunes et de moins jeunes qui vont parler de façon autonome. Il va falloir les écouter. Vous n’allez pas encore leur répéter pendant 30 ans, vous tenez un double discours ! À un moment donné il faut peut-être se poser la question si on n’a pas une double audition, en France ».

Comment dire, à la fin de son intervention, j’étais à la fois troublé et perplexe. Quelque part cet homme me fascine et m’inquiète comme le cobra qui se dresse devant vous pour vous piquer au moindre relâchement d’attention, et je me demandais, mais peut-être avais-je tort, si à long terme, son intelligence n’était pas plus redoutable pour notre civilisation que la sanguinaire brutalité des CONS ! Vivent les cœurs donc et les « On vous aime ». Le reste n’est que logorrhée, dialectique, fanatisme ou superstition.

Vivaaaaa !!!

Vive les coeurs! Non au double langage!
Vive les coeurs! Non au double langage!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :