Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le criminel amalgame

Bonjour belles chevrettes qui adorez bouquiner, et bonjour à vous les boucs aussi précieux que des livres.

Le criminel amalgame

Je reviens sur l’amalgame qui a été fait depuis une vingtaine d’années entre antisionisme et antisémitisme, y compris dans la classe politique dite de gauche. Dans les années 60 j’étais copain avec Alain Krivine fondateur de la LCR Ligue Communiste Révolutionnaire. Ses parents, juifs émigrés d’Ukraine, que j’ai bien connus, étaient favorables à l’État d’Israël. Lui en revanche était antisioniste. Une preuve, s’il en fallait une, qu’on peut être juif et antisioniste. Ce distinguo était d’importance, car à partir du moment où l’on crée la confusion, comment s’étonner que des jeunes se comportent en antisémites farouches alors qu’en vérité ils sont antisionistes et ne le savent pas. Si on leur avait appris la différence, ils ne prendraient peut-être plus pour cible des citoyens juifs innocents ou leurs cimetières, mais se mobiliseraient pour combattre politiquement, voire militairement Israël comme le fait actuellement le Hezbollah, à la frontière du Liban. J’avoue qu’il est beaucoup plus facile pour de petits minables sans culture politique de tuer des Juifs isolés en Occident, que d’aller combattre Tsahal, et comme on leur a mis dans la tête qu’être antisioniste équivalait à être antijuif - ce que ce jaboteur de Manuel Walls vient encore d’affirmer à voix haute récemment - eh bien, ils se déclarent antijuif. Voici la cause réelle de cette haine raciale qui monte dans les cités peuplées de musulmans. Et loin de combattre le sionisme, elle est sa plus sûre alliée. Netanyahu le sait bien qui, après chaque attentat, convie les Juifs d’Europe à venir s’installer en Israël. Que leur réserve-t-il là-bas ? Des implantations dans des colonies illicites de Cisjordanie où ils seront cette fois confrontés directement à des Palestiniens qui eux connaissent parfaitement le sionisme pour en avoir subi les terribles effets depuis 1948 : Des millions de réfugiés et la perte de leur patrie historique. Seront-ils plus en sécurité sur ces terres volées, ces nouveaux venus d’Europe ? Certainement pas. Les croisés ont tenu deux siècles en « terre sainte ». Cela ne fait même pas 70 ans qu’Israël existe et regardez toutes les rancoeurs, tous les conflits que sa création a déjà suscités. Depuis que j’ai écrit « Les orangers de Jaffa », en 1974, mon slogan est : les Juifs sont mes frères, les Sionistes mes ennemis.

Viva la revolucion. VIVAAAAAA !

Belles journées à toutes et à tous.

Le criminel amalgameLe criminel amalgame
Le criminel amalgame
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :