Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toutes leurs étiquettes sont fausses, tous leurs produits sont menteurs.

Bonjour belles fleurs sauvages agressées par les pesticides.

Depuis le 20ème siècle, pas mal de mots ont été détournés de leur sens originel par les tenants des pouvoirs politiques ou économiques qui ont voulu nous faire prendre des vessies pour des lanternes afin de mieux nous berner. Voici quelques exemples édifiants. Dans les pays communistes, un opposant devenait systématiquement un ennemi du peuple puisque le parti affirmait être l’incarnation de ce même peuple. Ces pays, dictatures rouges impitoyables, étaient par ailleurs désignés sous le terme de démocraties populaires autrement dit de démocraties « démos » à opposer aux démocraties tout court qui elles n’avaient pas besoin de ce rajout pléonastique et trompeur pour s’affirmer. Mais bon, de l’autre côté aussi, chez les capitalistes, on sait dénaturer le langage. Naguère l’homme chargé de mettre la pression sur les employés et « in fine » de les virer s’appelait le directeur du personnel : un titre clair pour une noire fonction que ne briguaient pas les cadres les plus vertueux. Aujourd’hui, le même homme est désigné sous le vocable flatteur de directeur des relations humaines. Quelle pirouette ! Voici le méchant drapé d’une aube blanche pacificatrice dont la fonction n’est plus le dégraissage qui salit les mains, mais la purification qui les glorifie. Le dévoiement ne s’arrête pas là. Tout ce qui est mauvais est désormais masqué sous des appellations rassurantes. En agriculture par exemple les terribles pesticides, herbicides, fongicides qui polluent gravement nos sols et toute notre chaîne alimentaire sont désormais appelés produits phytosanitaires. Vous avez bien entendu ? Phytosanitaire ! N’est-ce pas merveilleusement criminel ? Aujourd’hui, les trusts de l’agroalimentaire et la grande distribution sont devenus les champions du détournement lexical. Toutes leurs étiquettes sont fausses, tous leurs produits sont menteurs. Alors, un bon conseil mes amis. Lisez bien les mentions obligatoires qui sont, elles, écrites en caractères minuscules quand vous faites vos achats ou quand vous signez un contrat. Mais vous le savez déjà, je présume. La confiance a totalement disparu dans ce 21ème siècle qui couronne hélas la grande victoire du mercantilisme sur la morale incarcérée pour l’heure dans les ergastules de la conscience humaine. Pourtant, elle se libérera, j’en ai la certitude et c’est à nous, oui à nous de ne pas la laisser disparaître. Vivaaaaa !

Toutes leurs étiquettes sont fausses, tous leurs produits sont menteurs.
Toutes leurs étiquettes sont fausses, tous leurs produits sont menteurs.Toutes leurs étiquettes sont fausses, tous leurs produits sont menteurs.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :