Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un repenti inspiré

Jean Lacouture est mort. Paix à son âme. L’une des raisons majeures des erreurs commises par des journalistes tels que lui était leur engagement politique. Je me souviens très bien qu’à l’époque beaucoup de gens de gauche ou prétendus de gauche, pour être politiquement correct, s’affichaient systématiquement comme antiaméricain, partisans de Mao et de ses délires manipulateurs, et pro khmers rouges par fidélité à des leaders comme Khieu Samphân qui avaient étudié à Paris et qui s'exprimaient parfaitement en Français. J'ai déjà dit que le politiquement correct et le dogmatisme operculent la vue de bien des intellectuels et les entrainent souvent dans des prises de positions inacceptables, voire condamnables. Ce fut le cas de cet homme qui par ailleurs était un excellent biographe et un historien de qualité. Je vous invite à lire son Champollion qui dépeint avec maestria le déchiffreur des hiéroglyphes et ses deux tomes sur les jésuites, une somme sur ces aventuriers de Dieu experts dans l’art de devenir « éminences grises » sur tous les continents. Pendant que vous y serez, plongez vous aussi dans son « Montaigne à cheval » passionnant et son « Montesquieu, les vendanges de la liberté » qui vous en apprendra beaucoup sur l’auteur de l’Esprit des lois. Bref, je ne tiens pas à absoudre le chroniqueur qui est hélas tombé dans tous les travers de son époque mais à rendre hommage à l’écrivain qui m’a beaucoup appris. A bas le dogmatisme et le politiquement correct. Vive la pensée libre ! Vivaaaaa ! Et que Jean Lacouture dorme en PAIX…

Un repenti inspiréUn repenti inspiré
Un repenti inspiréUn repenti inspiré

Partager cet article

Repost 0