Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Front National : Les secrets d'une brouille.

Je rappelais le mois dernier la force du lobby sioniste aux Etats-Unis. Netanyahou s’était permis de venir critiquer en plein congrès américain la politique de rapprochement avec l’Iran d’Obama alors que celui-ci était en train de négocier avec les envoyés de Téhéran en Suisse les accords sur le nucléaire. Il faut être très sûr de soi pour venir infliger, à Washington même, un tel affront au président de l’Union. Aujourd’hui force est de constater que ce même lobby est aussi très puissant en France, au point que Florian Phillipot, le n° 2 du Front National, ce matin sur France Inter, ne trouvait rien à redire à l’opération Tel-Aviv sur Seine, opération qui doit faire bouillir de colère le vieux menhir breton tout imprégné du catéchisme raciste d’Edouard Drumont et de sa « France juive » dont il s'est nourri durant son adolescence. Est-ce que cela veut dire que le FN a cessé d’être antisémite ? Personnellement je ne le pense pas mais sa direction nouvelle ne veut plus que son chef historique l’affiche aussi ouvertement par ses jeux de mots délétères. D’où son exclusion. Contrairement au papa, toujours fermement accroché à ses convictions de jeunesse, sa fille a compris que si elle voulait un jour pouvoir atteindre le plus haut poste de l’état, il lui fallait composer avec les groupes de pression sionistes très implantés dans les hautes sphères. D’où, lors de son voyage aux Etats-Unis, sa rencontre avec l’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor, au cours d’un déjeuner en petit comité censé être discret. Il ne le fut pas. Des journalistes à l’affût surprirent nos deux protagonistes en flagrant délit de chuchotements. Les voici obligés de s’expliquer devant des micros affamés de révélations.

Mme Le Pen a reconnu avoir discuté avec M. Prosor, « un homme charmant », des conséquences du printemps arabe et de la situation dans la zone euro. « Nous apprécions la diversité d'opinions", a déclaré de son côté l'ambassadeur. "Nous avons parlé de l'Europe et d'autres questions, et j'ai beaucoup apprécié la conversation », a-t-il conclu.

Front National : Les secrets d'une brouille.Front National : Les secrets d'une brouille.Front National : Les secrets d'une brouille.

Très vite, pour stopper net les rumeurs qui commençaient à se répandre, la diplomatie israélienne a affirmé qu’il s’agissait d’un malentendu, d’une regrettable bourde de la part de son représentant. Marine Le Pen a aussitôt ironisé : « Personne ne peut imaginer une demi-seconde que Monsieur l'ambassadeur se soit trompé de porte ». Et elle avait raison. Un premier contact venait d’avoir lieu. Depuis il y en a eu d’autres et son propre conjoint, Louis Aillot, vice-président du FN, est allé en personne, après de fructueuses rencontres sur place, poser devant le mur des lamentations à Jérusalem. Vous verrez, si les sondages lui sont favorables, Marine sera reçue avec les honneurs par Netanyahou en personne. Au fond, peu de choses les séparent et une même inimitié à l’encontre des musulmans les unit. Voici en résumé les secrets d’une brouille qui aurait fait le bonheur de Corneille. De la à croire que le FN a vraiment changé, il y a une marge. Il est devenu opportuniste. Ça oui ! L'ancien préférait rester fidèles à ses idées malsaines plutôt que de briguer le poste suprême. La fille, elle, veut le pouvoir

Front National : Les secrets d'une brouille.Front National : Les secrets d'une brouille.Front National : Les secrets d'une brouille.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :