Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La semence stellaire…

J’écoutais ce matin sur France Inter l’astrophysicien Jean-Pierre Bribing. Passionnant ! Je ne vais pas vous faire le résumé de ce qui a été dit. Vous pouvez réécouter ce scientifique via Internet sur www.franceinter.fr/ player

En revanche ce que j’ai retenu de son éclairante intervention, c’est que la terre avait été ensemencée par des comètes qui avaient déversé sur elle des pluies de molécules grosses comme des graines. Ces aérolites venus du fin fond de l’espace, il y a quelque milliards d’années, auraient donc eu un rôle que les théistes attribuent à Dieu et les agnostiques au prodigieux hasard de la mécanique cosmique.

Entre la Suisse et la Savoie, dans un tunnel souterrain de 27 kilomètres, le plus grand accélérateur de particules du monde cherche à reconstituer les événements qui se sont produit à l’origine des temps. Il a permis, entre autres réussites spectaculaires, de débusquer le fameux boson de Higgs, cette particule très fugace ayant permis, par un processus d’agglutination - dans la poussière opaque et intangible qui a succédé au big-bang - à certaines particules d’acquérir une masse. Ouf ! Voilà la chose simplifiée à l’extrême.

Du coup certains savants ont appelé ce boson la particule de Dieu. On sait donc désormais comment se sont formées les galaxies, dans ces galaxies les univers, dans ces univers les planètes et dans quelques unes de ces planètes, en tous cas dans l’une d’elle à coup sûr, LA VIE.

On ne sait, en revanche, toujours pas ce qui a provoqué ce big-bang, mais les scientifiques y travaillent et se rapprochent de plus en plus de cet instant cataclysmique à l’origine du monde. Evidemment ces recherches effraient les tenants d’un créateur tout puissant, infiniment bon, infiniment aimable ou miséricordieux qui aurait conçu le monde en 6 jours et se serait reposé le septième.

La semence stellaire…La semence stellaire…La semence stellaire…

Eh oui, c’est très troublant de se dire que tout a commencé par une colossale explosion thermonucléaire. Même si le temps de dieu n’est pas le même que le nôtre et que ces journées se comptent en millions d’années lumières, il est dorénavant impossible de le concevoir sous la forme d’un patriarche omnipotent. Et plus les chercheurs avancent dans la quête de la vérité, plus leur vient à l’esprit l’idée d’une masse hyper concentrée de matière, à peine grosse comme une bille, peut être moins, qui aurait soudain explosé et libéré des forces inimaginables. Les théistes pourront toujours se dire que c’est le créateur qui a cassé cette bille et ensuite créé le boson de Higg pour donner un sens à son œuvre. Pourquoi pas après tout ! Mais ce créateur peut aussi être un diable, un diable qui s’est amusé à créer le bien et le mal, juste pour se procurer le plaisir de voir le mal triompher du bien. Oui, les savants font peur à tous les idéologues qui se servent de Dieu pour de sombres desseins. Le jésuite anthropologue Teilhard de Chardin a failli être mis à l’index par Rome pour avoir osé contredire les créationnistes et écrire que les fossiles du sinanthrope, âgé de cinq cent mille ans, découvert en Chine, étaient ceux d’un homme qui connaissait le feu. Que dire des découvertes qui ont suivi et qui repoussent nos origines à presque six millions d’années ?

Une immense fureur m’envahit quand je vois dans notre siècle absolument fabuleux, où des découvertes scientifiques sans précédent nous permettent de dilater nos connaissances et d’aiguiser notre regard, de sombres abrutis semer sur leur passage la mort et la désolation, aux noms de dogmes d’un autre âge. Le dieu bon et généreux, à l’exemple des saints, c’est en nous qu’il doit exister, pas dans le ciel et malheureusement les croyants qui proclament leur foi à haute voix sont aussi les plus criminels, comme ces colons juifs qui s’arrogent des terres palestiniennes après en avoir chassés les occupants légitimes, ou ces islamistes adorateurs d’un Allah bien à eux, assoiffés du sang des infidèles et des mécréants.

Vive notre terre mère, vive le boson de Higgs qui l’a engendrée, vive les comètes qui l’ont fécondée. Vive les Savants qui nous éclairent.

La semence stellaire…La semence stellaire…La semence stellaire…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :