Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chant des adieux...

Bonjours à vous, mes doux semblables. Ne critiquons pas trop les cons car nous ne sommes pas absolument certains de ne pas en être nous-mêmes. Aujourd'hui je vous offre cette petite chanson sans prétention intitulée Le chant des adieux.

Les particules fines
Noircissent les cieux de chine
Les autres cieux aussi.
Oui, ça sent le roussi

L’usine qui explose,
Pollue à forte dose.
Partout des incendies
Ravagent les pays.

Le permafrost fond
Libère son méthane
Et ce gaz pyromane
Par ses déflagrations
Creuse des trous profonds.

C’est la terre qui gronde
Dans les toundras polaires
Transformant en gruyère
Cette partie du monde.

Des typhons effrayants
Déchaînent les océans
Qui viennent dévaster
Les rives habitées

Tout là-bas en Afrique
Des sécheresses chroniques
Affament les survivants
Qui fuient vers l’Occident.

Et nous pendant ce temps
Dans les embouteillages
On se rend sur les plages
Pour lézarder gaiement.

Les voitures bourdonnent
Les tronçonneuses grognent
Les arbres en geignant
S’abattent lourdement
Mais personne n’entend.

Refrain

On va droit dans le mur
Et faute d’attention
On prépare à coup sûr
La sixième extinction
La si, la si, la sixième extinction.

Le chant des adieux...Le chant des adieux...Le chant des adieux...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :