Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enfants assassins.

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de ces pauvres gosses que des adultes criminels, aveuglés par leurs élucubrations, endoctrinent. A mes yeux, il n’y a aucune différence entre un enfant khmer rouge à qui on avait appris à liquider, sans état d’âme, de pseudo-ennemis du peuple et un enfant de Daech auquel on fait croire qu’il sert dieu en tuant des infidèles ou de pseudo-mécréants. A partir du moment où l’on est convaincu de la certitude absolue de ses croyances, qu’elles soient laïques ou religieuses, on est un criminel en puissance. D’autres avant moi l’ont dit, et je l’ai personnellement souligné à plusieurs reprises : lorsque les pensées se muent en dogmes et que ces dogmes sont considérés comme des vérités absolues, ils peuvent être susceptibles de cautionner, voire d’orchestrer les pires atrocités commises en leurs noms. Il y eut en son temps l’inquisition et ses bûchers dont celui tristement célèbre de Montségur. Il y eut le génocide des Arméniens présentés à la soldatesque et aux musulmans turcs comme des traitres et des infidèles. Il y eut le génocide hitlérien, les hécatombes staliniennes ou maoïstes, puis le terrible martyr du peuple cambodgien.

Les enfants assassins.Les enfants assassins.Les enfants assassins.

Aujourd’hui c’est al-Qaïda ou Daech qui sèment la terreur partout où ils passent. Je ne voudrais pas terminer cette lugubre évocation sans évoquer le sionisme. Oui, le sionisme aussi est un dogme qui considère que le peuple juif, en diaspora depuis plus de deux mille ans, est en droit de ressusciter dans son intégrité antique l’ancien royaume d’Israël, un royaume déjà conquis à l’époque par la force sur les terres cananéenne et philistinienne ( lisez palestiniennes). Oui, déjà ! La finalité de cette doctrine c’est de faire du Jourdain la frontière naturelle d’Israël, d’où une implantation massive et sauvage de colons juifs dans le dernier lambeau de Palestine qu’est la Cisjordanie. Moi aussi, souvent, je fais un rêve mais je n’ai ni l’aura, ni la notoriété du grand pasteur Martin Luther King pour le divulguer au monde. Ce rêve se résume en un mot : doutez ! Oui, ne soyons jamais sectaires, toujours sceptiques vis à vis des idéologies qui aveuglent les hommes. Combattons les ! Vivaaaaaaa ! Il pleut sur Paris. Enfin !

Les enfants assassins.

Partager cet article

Repost 0