Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Mistral qui décoiffe !

Pas besoin d’être de droite ou du FN pour critiquer le gouvernement dans la déplorable affaire des Mistral. On peut aussi être de gauche, voire d’extrême gauche et en avoir gros sur le cœur de constater avec quelle désinvolture le gouvernement gaspille l’argent des contribuables. Ne croyez pas que les Russes aient en vérité subi un réel dommage. Eux qui n’étaient pas expérimentés dans les constructions de porte- hélicoptères hautement sophistiqués sont maintenant, grâce aux informations que leurs marins et ingénieurs présents à St Nazaire ont récoltées, à même de construire chez eux des bateaux identiques. Ils sont donc repartis pleinement satisfaits et bientôt, d’après une source haut placée du complexe militaro-industriel, les chantiers navals de la baltique vont se mettre à l’ouvrage et sortir l’équivalent des Mistral sans avoir eu à débourser un seul centime pour obtenir les secrets de fabrication, mieux même, en touchant de la France qu’ils ont espionnée en toute légalité, conformément aux accords de coopération, de très substantiels dédommagements. Qui a pu souffler à Hollande de ne pas livrer ces deux bâtiments de guerre aux Russes alors qu’ils n’en auraient jamais eu l’usage en Ukraine ? Les Américains ? Je ne vois pas qui d’autre. Eux seuls sont soucieux d’attirer les anciens pays du bloc soviétique dans la sphère de l’OTAN, via une adhésion à l’Europe. Mais alors, si c’est le cas, pourquoi n’ont-ils pas fourni à leur très féal vassal qu’est devenue la France depuis Sarkozy, la somme réclamée par Moscou ? Poutine nous a bien eu et ses éclats de rires doivent s’entendre dans tous les couloirs du Kremlin. Ne serions nous pas passés depuis peu, à notre insu, du statut de feudataire à celui plus humiliant de serviteur vis à vis de Washington ? Même le roi d’Arabie Saoudite, semble penser que nous sommes aux ordres, lui qui a exigé de la France, en pleine saison estivale, une plage privée sur la côte de Vallauris et négligé de régler une facture de 3,7 million d’euros aux hôpitaux de Paris. Si ça continue tous les puissants de la planète vont venir se faire lustrer leurs chaussures chez le cireur de pompes en chef de l’Elysée. Contrairement à la chanson de 1794, ce n’est pas la république qui nous appelle mais la révolution. Vivaaaaa !

https://www.youtube.com/watch?v=SPBI4I4

Un Mistral qui décoiffe !Un Mistral qui décoiffe !Un Mistral qui décoiffe !
Un Mistral qui décoiffe !Un Mistral qui décoiffe !

Partager cet article

Repost 0