Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A bas les sacs en plastique.

Bonjour Goélands argentés et belles oies des neiges.

Il faut refuser tous ces sacs de plastique qu’on dispense partout, dans les grandes surfaces, les supérettes, les magasins de quartier, les pharmacies etc. Il faut les bannir à jamais, j’insiste. Sinon, vous les retrouverez en boule dans les estomacs d’oiseaux agonisants sur des îles enchantées, ou les entrailles de poissons moribonds, flottants ventre à l’air, dans les amas de déchets aussi vastes que des continents à la dérive sur les océans. Dans nos campagnes, on en aperçoit qui pendent aux branches des arbres bordant les rivières, comme des mouchoirs souillés. Ils stagnent aussi dans les étangs, s’accumulent au bord des routes, se mêlent au feuilles mortes que les vents de novembre se plaisent à faire tournoyer…

Aux Etats-Unis, qui ne sont pourtant pas un exemple en matière de lutte contre la pollution, dans bien des commerces, on préfère l’usage des sacs en papier épais qui sont biodégradables. Dans la boutique bio où je fais parfois mes courses, on nous en propose des verts clairs qui ont l’apparence du plastique, mais qui, conçus avec de la fécule de pomme de terre, se dissolvent très bien dans le sol ou les composts. Certes, il faut les acheter. Ils coûtent quelques centimes d’euros, des centimes salvateurs pour notre chère planète que nos ordures asphyxient…

Les chefs d’état, dans leur conférence prochaine sur le climat, où l’on ne parlera même pas de bannir nos émissions de CO2 dues au pétrole mais seulement de les réduire un peu, n’auront en tout cas pas à proscrire l’usage de ces sacs horribles qui abiment notre environnement à jamais et détruisent à la longue la faune et la flore.

Il faut rendre à César ce qui est à César. Ségolène Royal vient de le faire. Son décret sur leur interdiction sera transmis demain au Conseil d’Etat « en vue d’une publication très rapide » selon ses propres propos. Bien que notre ministre de l’environnement ne suscite guère mon enthousiasme, pour une fois je crie haut et fort : « Bravo Ségo ! ».

Les arbres commencent à roussir. Vendémiaire arrive avec ses palettes de couleurs flamboyantes. Dans les parcs les feuilles des ginkgos bientôt se mueront en pièces d’or. Celles des hêtres pourpres feront resplendir nos montagnes. Les torrents vont grossir et enchanter le fond de nos vallées. Les saumons bondiront dans l’écume des cascades pour tenter d’éviter les griffes des ours alléchés. La nature enfin va redevenir belle. Vivaaaa !

A bas les sacs en plastique.A bas les sacs en plastique.A bas les sacs en plastique.
A bas les sacs en plastique.A bas les sacs en plastique.A bas les sacs en plastique.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :