Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cimetière des splendeurs

« Le cimetière des splendeurs » est, paraît-il, un très beau film onirique du réalisateur Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul. En attendant d’aller le voir je vous signale qu’il existe un autre cimetière des splendeurs, bien réel celui-là, en Syrie, où une bande d’ignares sanguinaires est en train de raser l’un des joyaux de la culture humaine : PALMYRE ! Tout le monde s’offusque, mais personne ne bouge, non, personne ! Obama prétend vouloir sauver l’Alaska, Hollande regrette d’avoir supprimé la hausse de TVA décidée par Sarkozy. Merkel, elle, est obnubilée par l’idée de créer un front commun européen de l’immigration. Poutine a trop à faire avec son égo pour penser à autre chose, mais quand même, si les barbus d’Allah s’aventurent un peu trop près du Caucase, il ne leur fera pas de cadeau, ça c’est sûr. Le président chinois Xi Jinping surveille son yuan à la baguette et pendant ce temps le cœur du croissant fertile est à feu et à sang. On n’a vraiment pas le sentiment que Daech, censé affronter une coalition redoutable comprenant les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne, la Turquie, l’Arabie Saoudite, et j’en passe, soit sur le point de lâcher prise. C’est même le contraire qui se passe. Ce califat fait tache d’huile, provoquant dans tout le Moyen Orient et en Afrique un exode massif de populations qui déferlent sur l’Europe. Heeee ! oui, vous, monsieur Ban Ky Moon ! Allo ! Vous êtes là ?

Le cimetière des splendeursLe cimetière des splendeursLe cimetière des splendeurs

Non, Monsieur le premier secrétaire est à Pékin où il assiste à l’impressionnante parade chinoise célébrant le soixante dixième anniversaire de la défaite nippone, lors de la seconde guerre mondiale, parade qui en dit long sur la détermination de cette grande puissance militaro-industrielle si par malheur on s’avisait de venir la provoquer sur ses terres. Bref, faire sortir la vérité de son puits n’est pas chose aisée. Si je n’avais pas peur de passer pour un ridicule petit plagiaire j’écrirais un « j’accuse » et sans barguigner je pointerais mon doigt sur l’Israël de Netanyahou, les monarchies pétrolières du golfe, la Turquie d’Erdogan, les Etats-Unis, La France, le Royaume-Uni, complices plus ou moins tacites d’Al Baghdadi naguère formé par le Mossad et certains éléments extrêmes de la CIA. Je révèlerais qu’Erdogan se trompe sciemment de cible et bombarde les Kurdes, pas les djihadistes. On sait tous que si l’on veut stopper net ce flux migratoire qui envahit l’Europe, il faut tuer le mal à sa source et éliminer Daech, principale cause du désordre ambiant. Dès votre retour de Pékin, je vous suggère, monsieur Ban Ki Moon, de proposer la création d’un corps expéditionnaire international qui aura pour mission de nettoyer la région de cette engeance nuisible. Hélas vous ne le ferez pas. Vous ne le ferez pas parce que vous vous heurterez au véto de grandes puissances, derrière lesquelles se cachent les marionnettistes de la haute finance qui trouvent leur compte dans ce chaos. Au fait, n’avez vous pas remarqué qu’Israël connait une période de paix étonnante ? Etrange tout de même ces fous de dieu qui préfèrent ravager la Syrie et l’Irak au lieu de venir libérer la Palestine occupée. J’accuse ! J’accuse ! J’accuse.

Le cimetière des splendeursLe cimetière des splendeursLe cimetière des splendeurs
Le cimetière des splendeurs

Partager cet article

Repost 0