Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand je pense…

Bonjour dames renardes, messieurs renards et mignons renardeaux.

Quand je pense que, trop chassés comme un animal nuisible, vous êtes désormais contraints de venir trouver refuge à l’orée des bourgs et des banlieues où ne sévissent pas les brutes avinées qui veulent vous détruire ; Quand je pense que vous êtes aujourd’hui acculés à fouiller dans les poubelles puantes des humains, vous qui étiez jadis le grand nettoyeur des forêts, l’assainisseur des prairies, et quelquefois en rétribution de vos travaux bénévoles, un escamoteur habile de poulets qui avaient alors la chance de vivre en liberté ; Quand je pense que des élégantes se glorifiaient de porter autour de leur cou laiteux vos fourrures soyeuses ; Quand je pense que vous étiez à la fois le plus élégant et le plus subtil de nos coureurs des bois et que nous avions, gamins, si nous étions discrets, la chance de parfois vous apercevoir au détour d’un sentier forestier tapissé de feuilles mortes ; Quand je pense que mes arrières petits enfants ne sauront même pas que vous avez existé et été des millénaires durant, l’une des merveilles de notre biosphère : j’explose de colère !

Quand je pense…Quand je pense…
Quand je pense…Quand je pense…
Quand je pense…Quand je pense…Quand je pense…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :