Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !

Toute la presse glose sur la COP21 et pendant ce temps l’Indonésie, et plus précisément Bornéo, est la proie des flammes. Les quelques lambeaux restants de forêt pluviale où se réfugiaient les derniers chasseurs cueilleurs Pénan sont en train de disparaître et cela, tenez-vous bien, à cause d’incendies volontaires pratiqués par les producteurs d’huile de palme uniquement soucieux d’accroitre leurs plantations pour gagner plus de fric, toujours plus de fric. Résultat : même les orangs-outans viennent chercher refuge dans les villages. Hélas les habitants qui en ont peur les chassent à coup de fusil ou de pierres. C’est un véritable carnage écologique qui frappe cette région du monde dans un silence médiatique révoltant. Sur place, des voix s’élèvent pour protester. Hélas elles ne sont que très rarement relayées par les médias. Dans une vidéo trop confidentielle, Chanee, fondateur de Kalaweit, une association pour la protection de la flore et de la faune locale, reproche au président indonésien son laxisme face à cette destruction de la biodiversité au profit d’une monoculture dévastatrice. Il l’apostrophe en ces termes :

« - Je ne suis pas en colère simplement parce que mon fils a une infection respiratoire comme des centaines d'autres enfants.

- Je ne suis pas en colère simplement parce que des milliers de personnes ont du mal à respirer, pleurent et prient de pouvoir revoir un jour le soleil.

- Je ne suis pas en colère simplement parce que la forêt de Kalimantan (Bornéo) est en train d’être totalement détruite.

Monsieur le Président, je suis en colère parce que toutes ces souffrances existent à cause de l'industrie de l'huile de palme. Ce n'est pas moi qui vais vous apprendre que la corruption, le népotisme, les intimidations, sont fréquentes pour soutenir l'expansion des plantations de palmiers. Lorsque que vous avez, Monsieur le Président, pris la décision de faire de nouveaux canaux dans la province centrale de Kalimantan, vous n'avez fait qu’aggraver la situation. Ces canaux vont drainer la forêt, la sécher, et faciliter les prochains incendies... »

L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !

Hélas il n’y a pas qu’en Indonésie que les forêts s’embrasent. Partout ça flambe : en Californie, au Laos, au Cambodge, dans les taïgas de Sibérie, les forêts arctiques du Canada, et bien sûr en Amazonie. On tronçonne, on brûle. On brûle, on tronçonne, pour du bois précieux, pour du bois de charpente, pour substituer aux vénérables végétaux qui par leur fonction chlorophyllienne régénéraient l’air que nous respirons, des pâtures ou des plantations. Il faudrait bien évidemment boycotter tout aliment à base d’huile de palme et surtout réduire notre consommation de produits carnés. Il faudrait entreprendre un reboisement général de la planète, restituer aux forêts les grands espaces qu’on leur a volés. Mais n’attendez pas que ce genre de souhait soit à l’ordre du jour à la COP21 ou on ne prendra même la décision, pourtant fondamentale, d’interdire l’usage des énergies fossiles. Quand les citoyens auront la lucidité de comprendre qu’eux seuls, s’ils le veulent vraiment, peuvent changer le monde, le monde alors changera. Ils ont une arme redoutable à leur portée : le boycott. Hélas, l’habitude supplante la raison et c’est elle, cette maudite habitude, qu’il nous faudrait impérativement combattre pour faire évoluer les choses. Nous devons d’abord nous « révolutionner » nous mêmes individuellement avant d’espérer pouvoir « révolutionner » le monde. Et ça, ce n’est pas gagné. Alors au boulot camarades ! Moi, j’y suis déjà. Vivaaaaa !

JB

L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !L’Indonésie est en feu, partout la terre brûle !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :