Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COP 21 : entre nausée et espoir.

Honte à Bruxelles qui va offrir 3 milliards d’Euros au gouvernement d’Erdogan, le massacreur des Kurdes, dans l’espoir qu’il contienne le flot de réfugiés irakiens et syriens qu’il a lui-même sciemment canalisé vers l’Europe. Honte à Jean-Claude Juncker qui a promis de réexaminer très favorablement la question de l’adhésion de la Turquie à l’Europe alors qu’elle est fortement soupçonnée de soutenir Daech. J’ai vraiment le sentiment que nos dirigeants marchent sur la tête ou plutôt, qu’ils sont complètement assujettis aux volontés secrètes de Washington. Quoi ! L’aviation turque a descendu un avion russe qui bombardait une colonne de camions citernes de Daech se dirigeant vers la frontière, et personne, oui personne en dehors de Poutine et de ses alliés, ne s’indigne contre cette action qui pourtant démontre clairement de quel coté penchent les affinités de cet islamiste à deux faces qu’est Erdogan. Le président de la Fédération de Russie qui a boudé la grande photo de famille où figurait le chef de l’Etat Turc, a d’ailleurs déclaré à la presse qu’il avait toutes les raisons de penser que l’attitude d’Ankara, dans l’affaire du Sukhoi abattu, était de protéger l’acheminement du pétrole par les terroristes islamiques vers le territoire turc. Il faut savoir qu’une partie de ce pétrole est revendue en Turquie même et l’autre rachetée par l’Arabie Saoudite qui n’en n’a certes pas besoin mais qui, de cette manière, aide substantiellement le monstre dont elle est, avec le concours du Mossad, de la CIA, et des services secrets d’Ankara, le maléfique inventeur.

COP 21 : entre nausée et espoir.COP 21 : entre nausée et espoir.COP 21 : entre nausée et espoir.
COP 21 : entre nausée et espoir.

Tout ce beau monde s’est retrouvé hier à la COP 21 pour y aller d’un petit discours. Le plus long a été celui d’Obama qui, au lieu des trois minutes prévues pour chaque intervenant, s’en est accordé dix, pleines d’intentions louables, bien que les Etats-Unis, compte tenu d’un sénat presqu’entièrement à la solde des puissants, refusent sans doute l’obligation de contrôle que les organisateurs aimeraient imposer à chaque pays pollueur. Dans son allocution officielle, Poutine, lui, n’a débordé que de 2 minutes, 5 de moins qu’Obama, mais s’est dit d’accord pour des vérifications contraignantes et un soutien substantiel aux pays en voie de développement.

Naturellement la théocratie saoudienne était aussi au rendez-vous et fut reçue avec les honneurs par les organisateurs. Elle, ainsi que les autres émirats du golfe sont, vous vous en doutez contre toute éventualité de contrôle des émissions de gaz à effet de serre et leur but, on l’imagine aisément, sera d’influencer par un lobbying très actif les délégations présentes.

Que ressentir, sinon de la nausée devant la monstrueuse hypocrisie de certains Etats et de certains élus, mais aussi un immense espoir que la raison finisse par supplanter les dogmatismes religieux ou financiers. Cela dépendra bien sûr de la mobilisation de tous les peuples de la terre. Or, j’ai le sentiment qu’ils l’ont compris et vont tout faire pour qu’on les entende. Vivaaaaa !

COP 21 : entre nausée et espoir.COP 21 : entre nausée et espoir.
COP 21 : entre nausée et espoir.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :