Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La camarde...

La Camarde.

A quatre vingt balais

Je ne suis plus très frais.

Il faut que je me garde

Hélas de la camarde

Qui fauche dans les parages

Des gens d’un certain âge.

Coachs, musiciens, poètes

Académiciens, acteurs

Prenez garde à vos têtes.

Elle est en plein labeur

La sinistre faucheuse

Qui assume à toute heure

Son œuvre monstrueuse.

On la croit parfois loin.

D’un coup, elle se rapproche

Et d’un geste assassin,

Elle élimine un proche.

Le vent de la faux est passé.

Ce n’était pas notre tour

Mais n’espérons aucun détour

Tôt ou tard elle va repasser…

La camarde...La camarde...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :