Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un silence assourdissant !

Ce que je vais dire est subjectif. J’éprouve une certaine sympathie pour la ministre du travail Myriam el Khomri qui était ce matin sur France Inter. Je trouve qu’elle a de l’humour, ne se prend pas au sérieux tout en parlant avec compétence de ses dossiers. En revanche je ne ressens pas la même attirance pour l’une de ses collègues du gouvernement, présente récemment sur le plateau de Canal + : Najat Vallaud-Belkacem. Face à un certain Idriss Sihamedi, bien barbu, président d’une association islamique prétendue humanitaire, elle s’est montrée étrangement muette devant les propos scandaleux tenus par cet individu. L’homme a d’abord déclaré qu’il ne serrait jamais la main des femmes. Un tel aveu aurait mérité une réponse au moins sarcastique du genre : « Quoi ? Nos mains sont-elles empoisonnées ? Craignez vous donc qu’elles vous contaminassent ? ». Hélas madame Belkacem n’a pas l’esprit d’un Edmond Rostand, loin s’en faut, et n’a même pas trouvé l’inspiration pour une tirade de la main plus basique, certes, que la célèbre tirade du nez de notre immortel Cyrano mais qui aurait sans doute fait le buzz sur le web. Non, elle s’est tue. Nous pensions alors qu’elle peaufinait une réplique qu’elle ferait jaillir au moment opportun. Sihamedi, dont l’association croule sous les dons de mystérieux mécènes, probablement natifs des émirats, et parait-il de quelques footballeurs - on aimerait savoir lesquels - refusa, comme le lui demandait l’animateur Ali Baddou, de condamner ouvertement Daech et les crimes commis par les djihadistes. Il prit un air scandalisé et rétorqua, entre autres : « Ce n’est pas équitable, ce n’est pas juste de poser la question à un musulman normal comme moi… »
Scandalisé, Ali Baddou, quêtant une réponse cinglante, se tourna alors vers la ministre. Il eut d’abord droit à un silence long et gênant avant que madame ne se décide à botter en touche : « Je crois que cette association porte une façon de voir les choses qui n’est pas la mienne, à laquelle je ne souscris pas et qui me met également mal à l’aise sur votre plateau, donc je ne rajouterai rien ».
Et cette fois, elle la ferma définitivement.
Si tous les musulmans normaux étaient comme ce triste sire, il y aurait au moins deux à trois millions de barbus intégristes en France et si d’aventure cela arrive un jour, il faudra s’habituer à être réveillé dès 5 heures du matin par les hauts parleurs des mosquées lançant le premier appel à la prière.
Allah illa illala Mohamed rassoul Allah !
Il y a des silences beaucoup plus assourdissants que mes pauvres Viva lancés presque chaque matin pour une poignée de lectrices et de lecteurs, mais bon, je le crie quand même : VIVAAAAAAAAAA !

Un silence assourdissant !Un silence assourdissant !
Un silence assourdissant !

Partager cet article

Repost 0