Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ah ça ira, ça ira…

Manœuvrier jusqu’au bout, l’homme de la synthèse qui a si bien synthétisé son action à la tête de l’Etat qu’elle est quasiment devenue invisible. Le voici qui glisse Macron dans les pattes de Valls pour le faire trébucher en cas de primaire et envoie des signaux au parti républicain pour faire savoir que s’il était réélu, il continuerait de se « droitiser ». C’est terrible de constater que même au plus bas des sondages, et ayant réussi avant même la fin de son quinquennat à se mettre à dos, non seulement l’opposition ce qui est normal, mais aussi une grande partie de la gauche, Hollande s’obstine dans de petits calculs qui ne déboucheront jamais sur de grandes équations mais qui peuvent faire trébucher ses potentiels concurrents. C’est lui, oui lui déjà, qui dans l’ombre s’était employé, au seins du PS à savonner la planche de Ségolène, son ex compagne, mère de ses 4 enfants, quand elle s’était présentée contre Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007. La dame qui avait acquis grâce à Mitterrand le « Duché », disons la présidence de la région Poitou-Charentes, ne s’était pas particulièrement distinguée dans cette fonction. Le 24 février 2010, le magazine économique L'Expansion publiait le classement des présidents de conseils régionaux selon la qualité de leur gestion : elle y figurait en 17e position sur 21 alors que Poitou-Charentes était classé 4e au début de son mandat, en 2004 ; le magazine économique soulignait que « la gestion de Ségolène Royal avait été raisonnable sur les impôts mais beaucoup moins sur les frais de personnels, les plus élevés de France ».

Est-ce pour se faire pardonner toutes ses infidélités politiques et conjugales que son ex lui offrit en 2014 le poste de ministre de l’écologie où elle n’a jusque là réalisé aucune action vraiment digne d’intérêt. Bref, l’as de la synthèse, à l’instar de tous ses comparses socialistes ou de droite, issus de l’énarchie, n’a toujours pas intégré dans ses considérations le raz le bol des électeurs ne supportant plus la main mise des partis politiques sur l’Etat et aspirant désormais à une démocratie authentique libérée de tous ces carcans qui la paralysent. Hier j’émettais l’espoir que les « NuitDebout » puissent s’étendre sur toutes les grandes places de nos villes. Il semble que ce soit en train de se produire. Souhaitons que ces forums contribuent à l’essor de pensées novatrices et à l’avènement d’une république nouvelle, enfin libérée de tous les profiteurs d’aujourd’hui jetés comme ils le méritent presque tous, dans les poubelles de l’histoire. Vivaaaa !

Ah ça ira, ça ira…Ah ça ira, ça ira…Ah ça ira, ça ira…
Ah ça ira, ça ira…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :