Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

To be or not to be.

Certains cherchent à nous décrier

Face au problème des réfugiés.

Eh bien je leur rétorque : Dites,

Que fait l’Arabie Saoudite ?

Que penser de ces milliardaires

Corrompus, méprisants, polygames

Qui gérant le lieu saint de l’islam

Rejettent leurs coreligionnaires ?

De terrains ils n’en manquent pas

Ces faux dévots, ces potentats ;

Mais pas questions de geste pieux

Pour les colonnes de gueux

Qui auraient pu venir chez eux.

Pas question même de faire un geste

Pour aider l’Europe à accueillir

Cette émigration indigeste

Qui pourrait la faire mourir.

Mieux, même ils se réjouissent

De cet exode imputé

A de possibles complices

Qu’ils font semblant de réfuter.

Ils ont éveillé, sciemment

La haine de certains musulmans

Et ont promu l’intolérance

Sur notre terre de France.

Nous devrions les obliger

A accueillir au prorata

De leur fortune, un quota

De migrants, sans transiger.

Nous sommes inconscients

De ne pas les contraindre.

Qu’aurions nous donc à craindre

Si nous montrions les dents ?

Ne sont ils pas de mèche

Avec des tueurs de Daech,

Cause de tant de peur,

Ces émirs oppresseurs ?

Faut-il pour quelques rafales

Quelques blindés et hélicos

Piétiner des vertus primordiales

Et s’entêter à faire le beau ?

To be or not to be, that is the question…

Viva !

To be or not to be.To be or not to be.
To be or not to be.To be or not to be.To be or not to be.

Partager cet article

Repost 0