Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Capri, c’est fini ! ».

Ils n’ont toujours pas compris

Que Capri, c’est fini !

Capri pour les politiques

Ce sont les ors de la République.

Ils n’ont toujours pas compris

Que les lambris des palais, c’est fini

Et que des gens désormais conchient

Leurs récurrentes logomachies.

Ils s’échinent dans de vains discours

Vides comme le dernier Montebourg

Lequel, au mont Beuvray, copie Mitterrand,

Grimpant à Solutré avec ses courtisans.

Ils sont risibles comme le petit Macron

Qui, faute d’idées et cherchant du crédit,

Ajoute Jeanne d’Arc à son salmigondis

Faisant bouillir de rage Jean Marie Le Pen

Isolé chez les siens comme un trop vieux dolmen.

Marine et Marion qui aspirent au pouvoir

Usent pour atteindre enfin ce jour de gloire

De propos attisant les rancœurs et les haines

Qui passent maintenant pour de vieilles rengaines.

Et elles sont sans surprise chez les républicains

Ces allocutions qui, copiant les Américains,

Nous promettent toutes de saines alternances

Dont le but inavoué est de mettre la France

Aux normes désirées par la haute finance.

Quant aux socialistes, le pouvoir les a tués.

Partout où il va, Hollande se fait huer.

Ses partisans agacés par ses palinodies

Ne croient plus un seul mot de ce qu’il dit.

Beaucoup, désorientés, courent à hue et à dia

Ce qui fait, c’est certain, le bonheur des médias.

Et pourtant, aveugles et sourd aux remous

Qui agitent nos villes avec des NuitDebout,

Ces histrions obsédés par la présidentielle

Se perdent chaque jour dans d’insanes querelles.

Sans se faire à l’idée qu’ils ne sont plus audibles

Ils se refusent à voir que ce sont eux, les cibles.

Ils n’ont toujours pas compris

Que décidément, Capri, c’est fini.

« Capri, c’est fini ! ».« Capri, c’est fini ! ».« Capri, c’est fini ! ».
« Capri, c’est fini ! ».« Capri, c’est fini ! ».« Capri, c’est fini ! ».
« Capri, c’est fini ! ».« Capri, c’est fini ! ».
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :