Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Le Plagiaire

Il aurait pu dire
Dans un long soupir :
« Nos finances se grèvent
Cessez donc cette grève ».

Il aurait pu tempêter
Contre les cheminots,
Dire à ces entêtés :
« Retournez au boulot » !

Il eut pu tancer Martinez
L’auteur de ce malaise.
« Ecoute gros connard
Arrête ce chambard.

T’as une sale bobine.
Avec tes airs bravaches
Et ta grosse moustache,
On croirait voir Staline ».

Mais, comme Martinez
Rime avec Thorez,
L’idée en lui germa
De faire un plagiat

A Ségolène la bravitude
Sur la grande muraille.
A lui, c’est l’habitude,
Les risibles trouvailles.

Il est loin le front populaire
Il n’y a plus de prolétaire.
Dans ce monde aujourd’hui ingrat
On se bat pour son bout de gras.

Voir Hollande jouer les avatars
Pour tenter de séduire Martinez
Qui se fiche pas mal de Thorez,
Me rend soudain goguenard.

Il faut savoir arrêter une grève !
D’entendre ça, de rire je crève
Mais en attendant de crever pour de bon
Je crie haut et fort : « Mort aux cons » !

 Le Plagiaire
 Le Plagiaire Le Plagiaire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :