Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dangers du Mektoub !

Que les 80 morts de Nice n'occultent pas les 80 morts de Kaboul. Comme je l’ai signalé dans « du sang de la sueur et des larmes », ces brutes islamiques sanguinaires qui massacrent au nom du Coran, ne font pas le détail et ne cherchent pas à épargner les musulmans, fussent-ils de bons croyants. C'est tellement rassurant pour ces brutes que de clamer qu’en dehors d'eux, tous les humains sont soit des mécréants, soit des infidèles. Pour ce faire ils n'ont qu'à lire certains versets du Coran dont celui-ci, entre autres:

« Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez »

Ou encore celui-ci:

« Ils aimeraient vous voir mécréants, alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur ».

Il y en a tant et tant de ces appels au meurtre dans le livre sacré de l'Islam. Allez une petite dernière pour la route:

« Si tu croises des infidèles, tues-en le plus grand nombre et aux survivants, serre bien les entraves ».

Non, le livre dicté par le prophète ne pouvait pas n’être qu’un livre de paix. C'était même avant tout un livre de combat pour la simple raison que Mahomet et son clan, ayant été chassés de la Mecque par des clans rivaux pratiquant le chamanisme et le culte des idoles, comptaient bien se servir, pour vaincre, de la force du monothéisme qui leur fut certifié durant l’hégire par les juifs de Médine, communauté alors très nombreuse et florissante. Si il y avait un dieu pour les Israélites, Yaveh, et un dieu, Teos, pour les Byzantins, pour être forts, les Arabes devaient en avoir un, Allah, avec bien sûr, afin de les contraindre à la soumission, un messager, lui, MAHOMET. C’est ainsi qu’il parvint à chasser ses ennemis de la Mecque et à instaurer la religion nouvelle. Ensuite les ulémas, sur cette réalité historique, ont bâti une doctrine comme l'avaient fait, avant eux, les prélats juifs ou chrétiens. Ces gardiens de la religion, ancêtres des commissaires politiques staliniens, veilleront jalousement au respect du dogme et n'hésiteront pas à châtier tous les transgresseurs. Le drame c’est qu’aujourd’hui, aucun musulman pratiquant, fût-il fort instruit, n’ose relativiser ces versets haineux. Au mieux, il les occulte, s’abstient de les lire ou de les mentionner. En arabe le mot « Mektoub » « c’est écrit » ne souffre aucune relativisation, même si paradoxalement le prophète n’a pas rédigé un seul mot du coran. Il était illettré. Ceux qui, s’inspirant de ses sourates orales, l’ont calligraphié par la suite, probablement au temps du calife Othmân ibn Affân, (644-656) son gendre, voulaient qu’il devint le livre sacré des arabes lancés en pleine guerre de conquête et qui crie « Allah Akbar » en massacrant les armées d’infidèles. Cette foi nouvelle les conduira aux confins de l’orient et à la frontière des Pyrénées. Ensuite, sur les charniers des territoires soumis, ont éclos les brillantes civilisations omeyyades, abbassides, almoravides, almohades, etc. etc.

Alors le Coran cessa d’être une arme de guerre et devint un livre de paix. Les sourates maléfiques furent délaissées au profit de celles prônant la miséricorde et la fraternité, mais impossible de les effacer du livre saint. Mektoub ! C’est pourquoi, les imams salafistes et wahhabites, qui poursuivent de sombres desseins, les ressortent et s’en servent pour fanatiser de fragiles cerveaux en mal de reconnaissance. Ces faux augures ne parviendront pas à leur fin. On ne réécrit pas l’histoire. Néanmoins ils risquent de faire s’effondrer le plus bel édifice de la civilisation gréco-latine dont un jour Périclès bâtit les fondations : LA DEMOCRATIE ! Puissent les musulmans modérés, vivant en Europe, prendre conscience de ce danger et tout faire pour empêcher cette catastrophe car ils auront, c’est certain, à souffrir plus que nous encore, si par malheur cette calamité arrivait.

Les dangers du Mektoub !Les dangers du Mektoub !Les dangers du Mektoub !
Les dangers du Mektoub !Les dangers du Mektoub !Les dangers du Mektoub !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :