Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paroles d’un faux cul

Depuis hier les médias,

De la démission

D’Emmanuel Macron

Nous font tout un plat.

La voici se gonflant

Comme la grenouille

Qui pour un bœuf se prend,

La petite fripouille.

La finance l’adore

Et les patrons aussi.

Peut-être ont-ils eu tort

De le lui avoir dit.

Trop tôt, c’est évident.

Le jeune outrecuidant

Gagné par l’impatience

S’est dit : « voici mon heure

Je serai le sauveur

Pourquoi pas moi que diable

Suis-je vraiment plus minable

Que ces vieux palabreurs

Qui pour votre malchance

En dirigeant la France

Vous ont tous tant menti

Depuis des décennies » ?

Non, tu ne l’es pas plus

Mais tu n’es pas mieux qu’eux

Et ta voix qui déjà sonne creux

Fait penser à un prospectus.

Vivaaaaaa.

Paroles d’un faux culParoles d’un faux culParoles d’un faux cul
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :