Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin Macron passait sur France Inter. Il maitrise à la perfection l’art très « énarchique » de parler pour meubler le temps mais dans ses propos on cherche la consistance. Son but non avoué : libéraliser l’économie à fond, créer de la concurrence partout, encourager les emplois précaires, déréguler à tout va. Pas question pour lui de passer très vite aux énergies douces. En 5 ans il fera disparaître, nous promet-il, les vieux moteurs diesel pour qu’ils soient remplacés par des neufs. Vu l’état de pollution actuel qui prévaut dans l’hexagone, des milliers de décès dus aux particules fines seront à déplorer d’ici là. A mes yeux, il n’est qu’un agent de l’oligarchie financière et rien d’autre. Ne nous laissons surtout pas leurrer par son verbiage.

J’attends avec impatience celle ou celui qui nous promettra, comme le suggéra ensuite à l’antenne la très brillante Nicole Ferroni, d’encourager la création de sociétés coopératives et ouvrières participatives, les SCOP, à l’image des Fralib, ex employé d’Unilever, pour remplacer les grands trusts financiers ; celle ou celui qui nous proposera de passer très vite aux énergies douces – il y a urgence si nous ne voulons pas mettre vraiment en péril la santé de nos enfants et petits enfants – ; celle ou celui qui sera pour un changement radical de gouvernance et l’avènement d’une nouvelle république ; celle ou celui qui ne se prendra pas pour un être providentiel, un sauveur de la nation, mais qui, sincèrement, aura pour souci primordial d’améliorer les conditions de vie des plus déshérités.

Bref pour l’heure je ne vois pas vraiment où il est. Personnellement, je suis contre le revenu universel proposé par Hamon, qui s’il n’est pas financé par les plus gros profiteurs du système mais uniquement par un surcroit d’impôt prélevé sur une classe moyenne déjà lourdement taxée, aboutira une paupérisation dramatique du pays. Ou l'on rémunère les sans emplois avec la plus value du capital, ou l'on cherche des solutions pour que tous les citoyens puissent trouver un travail correct et vivre dans la dignité.

Si Mélenchon n’avait pas un ego aussi hypertrophié c’est sans doute lui qui aurait ma préférence. Je l’ai trouvé passionnant dans le documentaire réalisé par psychanalyste Gérard Miller et diffusé sur France 3 il y a trois jours. On y remarque que sa faconde tribunitienne – c’est probablement le meilleur orateur de tous les candidats à la présidentielle  – est capable de faire vibrer les foules mais je redoute le césar de gauche qui sommeillerait peut-être dans ce Saint Just vieillissant des estrades et je ne voudrais pas qu’on se dise trop tard « Napoléon perçait sous Mélenchon ». C’est pourquoi je suis toujours dans l’expectative et écouterai attentivement tous nos candidats avant de prendre ma décision qui sera, si aucun d’entre eux ne répond vraiment à mes attentes et ne vient à bout de mes appréhensions, de voter blanc. Vivaaaa !

JB

 

L’énarque et le tribunL’énarque et le tribunL’énarque et le tribun
L’énarque et le tribunL’énarque et le tribunL’énarque et le tribun
L’énarque et le tribunL’énarque et le tribun

Partager cet article

Repost 0