Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

A la Saint Valentin

Je m’affole soudain

Vais-je rater le poème

Qui te dira je t’aime ?

Je me gratte la tête,

Je rature et m’entête

Pas un seul vers ne sonne.

La rime n’est pas bonne.

 

Ô Rimbaud vient m’inspirer

J’ai quelquefois pleuré

Quand j’étais plus véloce.

Mais dans mes aubes claires

Pas de lune atroce,

Ni de soleil amer,

Que de douces lumières,

Un peu trop ordinaires

Pour ton génie précoce.

 

Ô Musset au cœur chaviré

Par les yeux de Ninon

Que tu as honorée

En magnifiant son nom.

Cette passion extrême

Sans aucune espérance

Autre que la souffrance

N’est pas celle que j’aime.

 

Donc, Verlaine au secours !

Toi qui changeais en émaux

Les plus simples des mots

Quand tu chantais l’amour.

Comment pourrais-je dire

Sans te faire sourire,

"C’est bien un pur bonheur

D’avouer à cette heure

Je sais vraiment pourquoi

Mon cœur a tant de joie"…

 

JB

 

Poème de la Saint Valentin.Poème de la Saint Valentin.
Poème de la Saint Valentin.Poème de la Saint Valentin.

Partager cet article

Repost 0