Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon, comme Malcolm Lowry me voici au-dessous du volcan et j'avoue que sans aller à me cuiter comme lui, un petit remontant me ferait du bien. Il ne fait pas chaud la-haut à 2000 mètres mais au moins le ciel est bleu. Au bord de la mer, en revanche, de gros nuages et un petit vent froid ne nous encouragent pas à faire trempette. Jadis les Guanches étaient essentiellement des éleveurs de chèvres. J'ai demandé à la guide si au moins dans les montagnes il y avait encore des chèvres sauvages. 
- Il n'y a jamais eu de chèvre m'a-t-elle répondu. Nous avons importé des moutons du Maroc.
Je ne lui ai donc pas parlé des Guanches. Elle m'aurait probablement rétorqué :
- Il n'y a jamais eu de Guanches et impossible d'en importer. On n'en trouve nulle part.
C'est vrai, on n'en trouve nulle part! Et pourtant dans le vaste espace lunaire qui s'étalait au pied volcan je sentais leur présence et je croyais les apercevoir ces géants au teint clair sautant de roche en roche avec une agilité de chamois.

Il n'y a plus de chèvres au pays des GuanchesIl n'y a plus de chèvres au pays des GuanchesIl n'y a plus de chèvres au pays des Guanches
Il n'y a plus de chèvres au pays des GuanchesIl n'y a plus de chèvres au pays des Guanches

Partager cet article

Repost 0