Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l’occasion du centenaire du Chemin des Dames qui va être célébré dimanche en grande pompe, je pense à tous les fusillés pour l’exemple qui ont été accablés de déshonneurs, je pense aussi à ces orgueilleux généraux qui faisaient la guerre loin du front dans de splendides châteaux, au jeunes capitaines qui par leur bravoure ont évité une dislocation de nos troupes. Cela donne ce poème.

 

Fusillés pour m’exemple.

 

On va célébrer les morts du Chemin des Dames

Quand de pauvres trouffions allemands ou français

Vivaient sur le front dans des tranchées infâmes

Et tous leurs généraux dans de somptueux palais.

 

Ces képis étoilés, ces fiers casques à pointe

A l’abri des dangers pouvaient œuvrer sans crainte,

Tracer des lignes sur leurs cartes d’état-major

Qui, sur le terrain, feraient des milliers de morts.

 

On était en17. A l’Est les soldats russes,

Las de servir au front de chair à canon,

Avaient abandonné toutes leurs positions

Et tourné le dos aux troupes du roi de Prusse.

 

Ils étaient tous à bout, pleins d’exaspération.

Infatigables, ils marchaient vers Saint-Pétersbourg

Afin de se mêler aux peuples des faubourgs,

Et combattre avec eux pour la révolution.

 

En France cette nouvelle parvint jusqu’au front.

Des poilus harassés y virent une aubaine.

Pourquoi ne pas chasser du Palais Bourbon

Les planqués, les vendus, les élus bellicistes,

Amis de ces nantis qui attisent les haines

Pour détourner les pauvres de leurs aspirations ?

 

Ils mirent crosses en l’air, prêchèrent l'insoumission.

Trahir les capitaines, en tête dans les batailles

Qui étaient les premiers fauchés par la mitraille,

Suscita des débats et des hésitations.

 

Nos jeunes officiers n’étaient pas des barines

Et nous avions chez nous décapité un roi.

Des poilus méfiants crurent à une combine

Qui les entraineraient dans un grand désarroi.

 

Rendus furieux pas ce début de sédition

Très vite les généraux passèrent à l’action.

Ils firent procéder à une décimation

Qui tua plus d’innocents que de révoltés

 

Notre République, au nom des libertés,

Peut être d’une cruauté peu commune.

Rappelez vous, amis, les morts de la Commune.

Ceux du Chemin des Dames doivent être honorés.

 

JB

Fusillés pour l'exemple.Fusillés pour l'exemple.Fusillés pour l'exemple.
Fusillés pour l'exemple.Fusillés pour l'exemple.
Fusillés pour l'exemple.Fusillés pour l'exemple.Fusillés pour l'exemple.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :