Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’arrivée pédante de Jean Luc Mélenchon hier à l’assemblée m’a inspiré ce sonnet. Il va me valoir des approbations et bien sûr des colères et des répliques acerbes mais mon but à moi n’est pas d’être consensuel. Salut et fraternité à toutes et à tous

 

J’aime dans la France insoumise, la cordialité

D’un François Ruffin que je sais très sincère

Mais hais le culte de la personnalité

Voué à Mélenchon qui joue les « Dieu le père ».

 

J’aime la France insoumise mais pas le pathos

De son leader, un vieux routier parlementaire

Qui, avec Nuit Debout et bien sûr Podémos,

A su profiter de la vague libertaire.

 

Ce tribun de talent a oublié, peut être,

Le slogan fondateur qui dit « Ni Dieu, ni maître ».

Tous les vrais anarchistes sont contre le pouvoir.

 

Je pense à Nestor Makhno qui m’a tant séduit

En refusant toujours les honneurs et la gloire.

Il en est loin celui qui plastronne aujourd’hui

 

JB

Ne pas confondre anarchisme et populisme…Ne pas confondre anarchisme et populisme…
Ne pas confondre anarchisme et populisme…Ne pas confondre anarchisme et populisme…
Ne pas confondre anarchisme et populisme…Ne pas confondre anarchisme et populisme…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :