Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonnet de ma fenêtre.

 

Fin de vent

 

Il est bleu, tout bleu, et parfaitement clair

Ce ciel qui jusque là se montrait si fantasque

Balayé qu’il était par de grosses bourrasques

Qui secouaient les branches et agitaient la mer.

 

En une nuit à peine elle était devenue

Glaciale, donc peu propice aux baignades d’été

Et sur ses plages les estivants au torse nu

Se vautraient tels des larves sans oser l’affronter.

 

Papiers gras et canettes tachaient le sable gris

Imprégné de souillures et de tant mégots

Parce qu’il y a hélas de nombreux malappris

 

Pour croire qu’ils seront nettoyés par les flots.

La tourterelle et le rouge-gorge revenus

Ce matin, sont contents que le vent se soit tu.

 

JB

Sonnet de ma fenêtre.Sonnet de ma fenêtre.Sonnet de ma fenêtre.
Sonnet de ma fenêtre.

Partager cet article

Repost 0