Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin en préparant mon café j’ouvre la radio et d’un coup je me sens accablé par les nouvelles du jour. Un raciste fonce avec sa voiture sur des manifestants à Charlottesville, des morts au Kenya, le fanfaron Trump qui joue les gros bras pour tenter d’impressionner le psychopathe obèse de Pyongyang sous fond de pugilat nucléaire, des œufs au fipronil qui contamine notre Europe mercantile et puis, et puis…

 

Sonnet Parisien.

 

Décevant retour…

 

Quinze jours sans télé, sans journaux, sans paroles

Et d’un coup, comment dire, c’est l’assommoir !

Des abrutis ont choisi Naymar comme idole

Et font le pied de grue pour l’apercevoir.

 

Un maire Pyrénéen vient d’interdire à l’ours

De divaguer sur les terres de son village,

Sous prétexte qu’il crée aux bergers des dommages

Que pourtant l’Etat évalue et rembourse. 

 

Les bergers ont déjà massacré l’ursidé

Au long museau des Pyrénées, et leur idée

Est de faire de même avec l’ours slovène

 

Implanté depuis peu et qui, lui, se promène

Sans savoir que ces tueurs follement excités

N’ont que mépris pour la biodiversité.

 

JB

 

 

Décevant retour.
Décevant retour.Décevant retour.Décevant retour.
Décevant retour.Décevant retour.Décevant retour.

Partager cet article

Repost 0