Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonnet Hellénique

 

 

On est si loin ici des intimes querelles,

Des brouilles de famille, des insultes cruelles.

Je n’entends pas les cris de nos mouettes rebelles

Ni les trilles rieuses de nos tourterelles.

 

En revanche les cloches d’une église voisine

Tintent beaucoup plus fort que celles de la Garoupe

Et dans une caserne proche de la marine

Grecque, un lever au couleurs a rassemblé la troupe.

 

Je n’entends pas la mer bien qu’elle ne soit pas loin

Mais sur le port m’attendent les ballets du matin

Féérie des bacs, des ferry qui se frôlent à l’aise

 

Dans ce chenal entre l’île et le Péloponnèse,

Cacophonie des sirènes et appels étouffés

Sous l’œil de vieux Grecs sirotant leur café.

 

JB

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :