Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On a beaucoup parlé du décès de Mireille Darc et moi même j’ai été bien plus touché par sa disparition que par celle de Jeanne Moreau qui pourtant était une très grande comédienne à la prestigieuse carrière, beaucoup plus auréolée de gloire, plus majestueuse, plus hautaine que notre grande Sauterelle. Oui mais de ce fait elle était aussi moins proche de nous.

 

Mireille, notre copine.

 

 

On s’étonne parfois d’être ému du trépas

De quelqu’un, qu’à vrai dire, l’on ne connaît pas.

Mireille Darc est partie, à jamais, cette fois

Et son décès nous plonge dans un grand désarroi.

 

J’aimais son fin minois, ses mimiques moqueuses

Quand elle jouait les ingénues, les espiègles,

Face à de gros machos à l’humeur querelleuse

Dont le rapport de force était la seule règle.

 

Elle les attendrissait ces truands, ces voyous,

Ces flics, ces barbouzes, mais elle était surtout

D’un courage admirable dans sa vie intime.

 

Rupture douloureuse, accident, maladie

N’altérèrent jamais son amour de la vie

Et son humanité. C’était notre copine.

 

JB     

Mireille, notre copine.Mireille, notre copine.
Mireille, notre copine.Mireille, notre copine.
Mireille, notre copine.Mireille, notre copine.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :