Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je me félicite que les langues se délient et que des femmes victimes de harcèlements dénoncent leurs harceleurs. Toutefois il est  utile de rappeler qu’il ne faut pas trop surestimer les hommes qui ne se sont pas, loin s’en faut, libérés de leurs instincts bestiaux. Evidemment excluons la burqa, ce repoussoir absolu qui humilie les femmes. Néanmoins, il faut admettre que les vêtements un peu trop aguicheurs ou sexy agissent sur les parties archaïques de notre cerveau qui peut provoquer, chez les plus rustiques d’entre nous, des pulsions primales. En revanche les tenues qui soulignent la grâce et mettent en valeur l’élégance, excitent en premier notre intellect, qui, lui, peut se raisonner. Ne pas admettre cela serait nous prendre pour les êtres supra humains de l’utopie teilhardienne. Le porc est en chacun de nous, à des degrés divers, il faut le savoir et s’en méfier…  

Puceaux ou pourceaux ????

 

Dénoncez-moi amies, je fus un porc, j’avoue !

Durant la puberté, vous hantiez mes sommeils.

Que de rêves érotiques m’ont fusionné à vous.

Que d’érections violentes m’attendaient au réveil 

 

Que j’apaisais, tout seul, d’un geste vigoureux. 

Peut-être ignoriez-vous cet effet addictif

Que provoquaient vos corps inconsciemment lascifs

Sources d’un onanisme fréquent et peu glorieux.

 

Qui, parmi mes semblables, oserait vous mentir

Et prétendre avoir su résister aux pulsions

Sauvages que faisait naitre cet ardent désir

 

De commettre sur vous de fautives intrusions.

Ces actes solitaires étaient des viols mentaux

Perpétrés en cachette par nous, jeunes puceaux…

 

JB

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Le syndrome du porc.Le syndrome du porc.
Le syndrome du porc.Le syndrome du porc.Le syndrome du porc.
Le syndrome du porc.Le syndrome du porc.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :