Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au pays des aveugles les borgnes sont rois.

 

Une fois de plus une partie de notre presse – si peu objective depuis que les financiers en ont pris le contrôle – s’indigne devant les 53 civils tués par des bombardements russes dans un village syrien occupé par Daech. Pourquoi ces journalistes n’ont-ils pas dénoncé avec autant d’énergie les bombardements de la coalition en Irak qui, à en croire des observateurs de l’ONU, n’ont pas été plus précis et ont aussi tué beaucoup d’innocents ?

D’ailleurs pour camoufler les massacres causés par les bombardements, les stratèges du Pentagone, depuis la première guerre du golfe et leur intervention en Afghanistan, les ont regroupés sous le vocable trompeur de « dégâts collatéraux » Eh oui, l’aviation russe pilonne en aveugle, mais l’US Air force, elle, est passée maître dans les frappes chirurgicales, encore une expression mensongère ! D’un côté de gros Sukkoi lourdingues et brutaux, de l’autre des F15, authentiques bistouris de guerre, capables d’énucléer un foyer islamique en épargnant les gens qui sont sous son emprise.

On nous prend pour qui ?

Les pilotes russes disposent d’une technologie tout aussi performante que celle de leurs collègues américains. Si ce n’était pas le cas, le cosmodrome actuel ne se situerait pas à Baïkonour mais à Cap Canaveral. Ils peuvent aussi atteindre une cible avec une précision exceptionnelle. Néanmoins, quand on sait que la stratégie de Daech est de se servir de la population civile comme bouclier humain, il est quasiment impossible de viser les uns sans toucher les autres. Cette subjectivité journalistique m’écœure. Si prompts à souligner les 53 morts syriens causés par les pilotes de Poutine, beaucoup de confrères passent littéralement sous silence les bombardements aveugles des pilotes saoudiens, conseillés par leurs alliés occidentaux – Américains, Anglais, Français, Israéliens – au Yémen.

Voici un pays broyé, écrasé, pilonné, en proie à une famine terrifiante, que nos grands médias ignorent. Et là, ce n’est pas de 53 morts qu’il s’agit mais de dizaines de milliers de victimes dont les cris et les plaintes ne parviennent pas à franchir le mur de silence édifié autour d’elles par nos prétendues démocraties, alliées à un régime féodal qui se sert de son pétrole et de sa religion, le wahhabisme, pour déstabiliser le monde.

A bas les Saoud et honte aux borgnes et aux sourds qui ne voient que d’un œil et n’entendent que d’une oreille !  

JB

  

 

Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...
Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...
Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...
Au pays des aveugles...Au pays des aveugles...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :