Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il fait trop beau à Antibes. On se croirait au printemps.  Ce n’est pas forcement bon signe. Voici donc un nouveau sonnet de ma fenêtre.

 

 

Le printemps en Novembre.

 

Tous les bougainvilliers sont de nouveau en fleurs

Tous les rosiers bourgeonnent. Dois-je me réjouir

De ce dérèglement ou avoir un peu peur

Que l’excès de chaleur ne les fasse mourir ?

 

En cette fin novembre les plantes devraient dormir,

Attendre le printemps pour s’éveiller enfin

Puis au fil des matins peu à peu refleurir

Pour enchanter nos cœurs et charmer nos jardins.

 

Là, elles s’épuisent en vain forcées par un climat

Que l’homme a perturbé dans sa soif de profit

En faisant reculer froidures et frimas.

 

Pourtant le ciel est bleu. La mer, elle, marmonne,

Et la lumière d’or du soleil magnifie

Ce printemps qui perdure à la fin de l’automne

 

JB  

 

 

 

  

 

 

DérèglementDérèglement
DérèglementDérèglement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :