Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon, le sonnet qui suit est pour rappeler qu’il faut savoir raison garder. Il me semble que dans ma jeunesse il m’est parfois arrivé de m’extasier à haute voix sur « un joli petit cul » sans avoir le sentiment de commettre un affront. Je me souviens d’un « bel culetto » qu’un groupe de jeunes Italiens avait lancé avec admiration au passage de ma fille à Rome. Dois-je avouer que j’en ai été flatté et que ma benjamine n’en n’a pas pris ombrage. La femme et l’homme n’ont ils pas été conçus pour se plaire ? Alors moi je crie « Halte au feu » ! Que les violeurs et les vrais harceleurs soient dénoncés oui, mais de grâce ne sombrons pas dans un féminisme dogmatique qui nous empêcherait de nous extasier devant la beauté de nos chères compagnes

 

Les folliculaires

 

Tels des charognards ils fouillent les voiries

En quête de scandales chargés de pestilence

Pour appâter tous ceux dont la gloutonnerie        

S’attise dès qu’ils hument de fétides essences.

 

Les harceleurs aujourd’hui sont très recherchés

Les goinfres s’en repaissent, il faut les dénicher

Même si les poubelles ont déjà tout craché

D’autres se cachent ailleurs, allons fouillez, bêchez

 

Ne laissez nulle place où le bec ne passe.

Et s’il n’y en a plus, il faut en inventer

Jusqu’à ce que la curée d’elle même se tasse.

 

Il est bon que les femmes qui ont été abusées

Puissent à leurs violeurs des procès intenter

Mais gare aux campagnes caractérisées.

 

JB

    

Halte au Feu !Halte au Feu !
Halte au Feu !Halte au Feu !Halte au Feu !
Halte au Feu !Halte au Feu !Halte au Feu !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :