Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Si j’étais Kurde et - ne l’étant pas ne naissance - je le suis de cœur, ayant depuis ma jeunesse épousé la cause de ce peuple trahi, je me méfierais beaucoup de Bernard Henri Lévy qui, à chaque fois qu’il s’est « attendri » sur le sort d’un pays, d’une région, ou d’une nation, ne lui a apporté que des déboires. Ce fut le cas en Yougoslavie, en Afghanistan, en Syrie, en Lybie et ailleurs. Cet histrion, uniquement soucieux de lui-même, se sert des gens qu’il prétend défendre pour promouvoir sa propre image dans les médias. J’ai depuis longtemps remarqué que jamais il ne s’était soucié des Palestiniens, n’avait également jamais dénoncé la politique scandaleuse de colonisation des territoires occupés par Israël, pas plus qu’il n’avait émis de critique à l’encontre de l’Arabie Saoudite et ne s’était ému du sort du Yemen et de son pauvre peuple que cette ploutocratie pétrolière et tyrannique des Saoud s’acharne à bombarder. 

Ce sioniste masqué s’est doté d’œillères efficaces qui limitent son champ de vision aux zones non concernées par le conflit majeur du Moyen Orient qui, depuis plus d’un demi-siècle, déstabilise la région et le monde. J’aurais peut-être cru à la sincérité de son humanisme et de ses indignations, s’il avait, au moins une fois, une seule fois dans sa vie, réagi aux injustices perpétrées par les soldats de Tsahal qui, quand ils ne tuaient pas à bout portant les gamins lanceurs de pierre lors des « intifada », leur cassaient les bras à coups de crosse ou avec de gros pavés.

Soyons clair, si la bataille contre Daech sur le terrain est en passe d’être gagnée, c’est à 70% grâce aux Kurdes et aux vrais progressistes arabes qui ont rejoint leurs rangs. Néanmoins, une fois la paix revenue, quel sera le comportement des Etats-Unis qui disposent en Turquie, à Incirlik, près d’Adana, d’une base aérienne de première importance où stationnent 5000 aviateurs de l’US Air Force ? Vont-ils se brouiller avec Erdogan et risquer d’être chassés du pays en prenant la défense des Kurdes ? En Irak, déjà, ils soutiennent le gouvernement de Bagdad et non Massoud Barzani qui vient de proclamer l’indépendance de son territoire. Pourtant, comme en Syrie, sans les Kurdes d’Irak, Mossoul n’aurait pas encore été libérée de Daech. Quant à l’attitude d’Israël qui préfère pourtant nettement les Kurdes aux Arabes, ne rêvons pas, elle sera plaquée sur celle de Washington, l’allié indispensable. Alors, n’ayez aucune illusion, mes chers frères kurdes, vous n’avez rien à espérer de cet écrivain opportuniste qu’on a chez nous osé qualifier en son temps de « nouveau philosophe ». Même s’il a une belle faconde et une plume talentueuse et que son lyrisme en laisse l’illusion, ce Narcisse n’est pas venu vers vous, pour défendre votre cause. Il est venu vous voir, parce que les exploits de vos combattantes et combattants sont désormais connus du monde entier et que vous êtes, pour l’heure, à la mode. Il est venu vous voir, donc, pour se mettre en avant et par votre truchement, faire parler de lui, de lui, rien que de LUI. HELAS ! Vive le Kurdistan. Vivaaaaa ! Bijî !

 

JB

Si j’étais Kurde…Si j’étais Kurde…
Si j’étais Kurde…Si j’étais Kurde…Si j’étais Kurde…
Si j’étais Kurde…Si j’étais Kurde…Si j’étais Kurde…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :