Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

A propos de la réforme de la constitution en vue de réduire le nombre de députés ou de sénateurs, Gérard Larcher a fait un peu l’éloge de la lenteur qui dans sa pensée est assimilée à de la réflexion. Moi aussi, quand c’est bénéfique je préfère prendre mon temps mais, hélas, nos élus du palais du Luxembourg contredisent Jean de La Fontaine qui fait l’éloge de la Tortue allant à son train de sénateur et se hâtant avec lenteur. Je ne vais donc pas congratuler nos sénateurs qui font mentir le plus grand de nos fabulistes en allant à train de tortue, mais en ne se hâtant jamais au point que le lièvre n’aurait, face à eux, aucun mal à gagner son pari…

 

 

Les bonnes et mauvaises lenteurs

 

A la télévision il faut aller très vite

Pour ne pas rater le journal de vingt heures,

Quand j’œuvrai en freelance dans la presse écrite

J’étais un adepte affirmé de la lenteur.

 

Oui, j’ai levé des scoops en m’accordant le temps

Qu’il faut pour s’infiltrer dans des zones hostiles

Et établir avec de présumés méchants

De vrais liens à la fois constructifs et utiles.

 

C’est pourquoi j’ai quitté un jour la rédaction

Des JT quotidiens qui naissent chaque matin

Et s’éteignent le soir avec cette question :

Que dira-t-on et que montrera-t-on demain ?

 

Avec mon magazine j’ai retrouvé un rythme

Qui permet de tisser des liens plus gratifiants

Et de remettre en œuvre le bon vieil algorithme

Où l’affect a le rôle le plus déterminant.

 

Nous avons pris du temps avec nos personnages,

Tenter de les comprendre pour mieux les présenter

Qu’ils soient honnêtes, retors, affables ou sauvages.

Notre but n’étant surtout pas de les flatter

 

Pour les prédisposer à la confidence.

Alors oui, dans ce cas, s’imposait la lenteur.

Mais quand ceux qui l’exigent sont durant leur séance

Au sénat, après de bons repas, des dormeurs

 

Qui a l’ordre du jour place la somnolence

En premier, bien avant les débats du moment,

Je dis non, non, et non. Ils sont trop ! Et je pense

Qu’ils doivent être réduits impitoyablement.

 

Alors monsieur Larcher foin de vos coups d’archet

Votre musique lasse. Vraiment on en veut plus.

Allez vous gaver ailleurs. Quittez le palais

Les Français en ont marre d’engraisser les repus.

 

JB

 

 

 

   

 

 

 

L’éloge de la lenteur…L’éloge de la lenteur…L’éloge de la lenteur…
L’éloge de la lenteur…L’éloge de la lenteur…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :