Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce matin encore j’ai entendu aboyer Demorand sur France Inter. Je lui préférais de loin Patrick Cohen, plus bûcheur, plus documenté, mais qui favorise les coups de griffes aux morsures. Moi aussi. Cependant je n’irai pas sur Europe N°1 pour l’entendre. Un jour, il reviendra.

 

 

 

Les palabreurs…

 

S’exalter en parlant est un de mes défauts,

Et comme une mer qui fait rouler ses vagues

Avec véhémence, j’émousse mes propos

Au lieu de leur donner le tranchant d’une dague.

 

Mieux vaut, c’est évident, agir avec douceur

Pensais-je ce matin, écoutant France-Inter

Qui ne gronde pas mais envoie dans l’éther  

Des paroles qui heurtent l’ouïe des auditeurs.

 

Les questionneurs raffinés sont rares, j’en conviens

Les radios leur préfèrent les ambiances d’arène

Que génèrent les voix de Jean-Jacques Bourdin ou

 

Nicolas Demorand assoiffées de remous.

Je préfère de loin celle de Patrick Cohen

Qui à leurs aboiements répond par des miaous. 

 

JB

 

Les aboyeurs et le miauleur...Les aboyeurs et le miauleur...
Les aboyeurs et le miauleur...Les aboyeurs et le miauleur...
Les aboyeurs et le miauleur...Les aboyeurs et le miauleur...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :