Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A quoi peut vous faire penser cette fable revisitée par votre serviteur ? C’est fait. Vous avez trouvé. Bravo ! Je vous souhaite donc une belle journée amies batraciennes et amis batraciens. Ne sommes-nous pas des « frogs », pour nos charmants amis anglo-saxons ?  Temps passable sur Antibes.

 

La grenouille et le bœuf

 

Certes vous connaissez la fable de La Fontaine

Qui apprit aux grenouilles la modération.

Aujourd’hui, face au bœuf, l’une d’elles se démène

Pour, sans prendre de risques, capter son attention.

 

Le bœuf d’aujourd’hui est un outrecuidant

Qui beugle pour un rien, aime jouer les bravaches.

La grenouille en revanche a plus de répondant

Et charme le colosse par un certain panache.

 

Elle use de sa jeunesse et de son savoir,

De son passé glorieux avant la crevaison

De l’aïeule imprudente qui croyait bien pouvoir

Supplanter le bovin en s’enflant à foison.

 

La leçon a servi. Notre habile rainette

Vient flatter l’Artaban pour avoir ses faveurs

Et tenter d’obtenir un oui à ses requêtes.

Bien que très impulsif il est calculateur

 

Ce bovidé qui a la folie des grandeurs.

Il sait bien sous ses airs faussement ridicules,

Ses mimiques grotesques, ses dédains, ses lourdeurs,

Ne jamais perdre pied tel un bon funambule.

 

De la courtisane il tirera avantage.

Qu’elle vienne de très loin jusqu’à son domicile

Montre à son peuple qu’il reçoit les hommages

De batraciens lettrés réputés indociles.

 

Il fera des promesses mais ne lâchera rien

Car ce gros ruminant est tout sauf une andouille

Et s’il est peu instruit il sait pourtant très bien

Manipuler ses bœufs mais aussi les grenouilles.

 

JB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

La grenouille et le boeufLa grenouille et le boeuf
La grenouille et le boeufLa grenouille et le boeufLa grenouille et le boeuf
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :