Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ce matin, il fait très chaud à Antibes. M’étant levé sans l’ombre d’une inspiration, j’ai écouté les sons venant du dehors et j’ai commencé ce sonnet de ma fenêtre en me laissant guider par notre Madre Terra qui sait si bien nous éclairer quand on lui prête une oreille attentive.

 

 

Chaleur…

 

Aujourd’hui, pas une seule pensée ne me vient

A l’esprit. Mes neurones sont-ils déconnectés ?

Où est mon inspiration, je ne ressens rien !

Est-ce l’ataraxie que je dois suspecter

 

Ou plutôt la paresse due à trop de chaleur ?

Même les goélands se taisent, ce qui est rare.

D’habitude ils emplissent le ciel de clameurs

Qui déclenchent sur la ville le joyeux tintamarre

 

De tous les volatiles grands amateurs d’aubades.

Ce matin, le pinson se terre dans son nid.

Les colombes nous privent de leurs roucoulades.

 

Le rouge-gorge aussi est frappé d’atonie.

Ils ont chaud, voilà tout, et bientôt dans les pins

Les cigales frileuses striduleront enfin.

 

 

 

   

Chaleur...Chaleur...Chaleur...
Chaleur...Chaleur...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :