Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour mes cousins marseillais, j’ai toujours parlé pointu même quand j’avais l’accent savoyard. Cet accent là, je l’ai perdu mais quand je reviens au pays à mon insu, il ressuscite. Je me souviens du père Richard chez qui je gardais les vaches et que mes maladresses amusaient. « L’badaret y é lest cme une pé d’bu su na nuiré » s’exclamait-il. Vous avez compris ? Eh bien ça voulait dire : Le nigaud, il est leste comme une paire de bœufs sur un noyer. J’aimais ce parler qui venait de la terre. Je l’aime encore même si ceux qui ne sont pas du pays ne le trouve pas très musical. C’est le langage de mon enfance.

 

 

L’accent en héritage

 

J’aime bien les accents que prend notre français

Dans nos provinces, voire dans certains pays  

J’admire, savez-vous, l’accent des Libanais

Qui caresse nos mots en locuteurs séduits.

 

Le Provençal, lui, se plait à les chanter

Et l’Occitan de même en forçant sur les R

Quant au Savoyard aux voyelles il confère

Une lenteur pensive privée de fausseté.

 

L’Alsacien traine un peu, gommant sa raucité

Par des paroles qu’il hache, pour mieux les contrôler.

Le chtimi semble lui s’emberlificoter

Dans des mots incomplets porteurs de rigolades

 

Le breton très souvent cherche à dissimuler

Le vieux celte qu'éveille les joyeux bagads

Un peu plus bas sifflote le voisin vendéen

Qui détient son parler du patois maraichin

 

Nos accents voyez-vous viennent des vieux langages

Que l’on avait parlé bien avant le français

Et qui, ne voulant pas s’effacer à jamais,

Nous ont laissé des sons qui ont défié les âges.

 

VIVAAA !

 

 L’accent en héritage L’accent en héritage L’accent en héritage
 L’accent en héritage L’accent en héritage
 L’accent en héritage L’accent en héritage
 L’accent en héritage L’accent en héritage L’accent en héritage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :