Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Bonjour à vous douces amies proches ou lointaines et à vous amis des bons et mauvais jours. Voici pour vous ce poème qui est à la fois un cri de révolte et d’amour.  

 

Ce monde terrifiant !

 

J’aimerais tant pouvoir me sentir insouciant,

Penser que tout va bien et jouir du bonheur

D’aimer des êtres chers sans éprouver les peurs

Que fait naître en moi ce monde terrifiant.   

 

J’aimerais bien écrire qu’aujourd’hui tout va bien

Que la terre est en paix et tous les gens repus,

Que personne ici-bas ne souffre de la faim,

Que les murs des nantis ont été abattus.

 

Ô oui que j’aimerais ne plus voir sur la mer

Ces esquifs de migrants - chassés par les carnages,

Le dénuement total, les plaies de la misère -

Sombrer dans les flots bleus à deux pas de nos plages.

 

Ô oui que j’aimerais, comme hier à Antibes,

Sous un soleil ardent nager dans des eaux claires,

Sans me laisser atteindre par ces vaines diatribes

Qui submergeant les ondes ne savent pas se taire.

 

Ô oui que j’aimerais au quai des milliardaires

Où s’amarrent les yachts somptueux des émirs

D’Arabie et de quelques magnats planétaires

Que surgissent des migrants pour les assaillir.

 

Que ne se font-ils boucaniers ou corsaires

Les affamés victimes de ces exploiteurs ?

Hélas, certains d’entre eux deviennent des passeurs

Dès qu’ils peuvent s’offrir un bateau pour pas cher.

 

Ça leur fait gagner gros sans effort à fournir

A tous ces affréteurs qui pillent la pauvreté.

Qu’importe si leur rafiot se fait engloutir

Avec sa cargaison, s’il leur a rapporté.

 

Le monde de l’argent est de loin le plus moche

Il détruit les valeurs issues de la bonté

Au profit de celles que l’on met dans sa poche

Et qui font prospérer les actes éhontés.

 

J’aimerais tant pouvoir me sentir insouciant

Penser que tout va bien et jouir du bonheur

D’aimer des êtres chers sans éprouver les peurs

Que fait naître en moi ce monde terrifiant.  

 

JB   

La bonté bafouée…La bonté bafouée…La bonté bafouée…
La bonté bafouée…La bonté bafouée…La bonté bafouée…
La bonté bafouée…La bonté bafouée…La bonté bafouée…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :