Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Nous avons fait visiter à Paola ma fille et a ses deux grands ados Elissa et Milan, deux de mes petits-enfants, l’île de Saint Honorat, au large de Cannes. A chaque fois j’éprouve la même émotion et je pense à l’invitation au voyage de Baudelaire, là où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté…  

 

 

Tout près du monastère la magie s’opéra.

La lumière, la mer et le bruissement des pins,

Agités par la brise sur un ocre chemin

Nous révélèrent l’âme de l’île Saint Honorat.

 

Les cigales elles-mêmes stridulaient doucement

Soucieuses de ne pas troubler cette quiétude

Recherchée par les moines. Même les goélands

Mettaient une sourdine à leurs habitudes.

 

On entendait à peine leurs ricanements

Lointains, qui ne pouvaient troubler les cisterciens

Rassemblés dans le cloitre pour le recueillement.

 

La douceur de cet environnement îlien

Est communicative. En nous elle se répand,

Nous isole du monde et nous rend plus serein.

 

JB

 

 

 

Le miracle de Saint HonoratLe miracle de Saint Honorat
Le miracle de Saint HonoratLe miracle de Saint Honorat
Le miracle de Saint HonoratLe miracle de Saint Honorat
Le miracle de Saint HonoratLe miracle de Saint Honorat
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :