Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour parents inquiets et jeunes fatigués d’avoir toute la nuit combattu de faux ennemis, les vrais se régalant de vos vaines victoires.

 

 

 

Inutile, jeunes gens, de vous décérébrer

Pour vous détourner des révoltes nocives.

Les privilégiés pour s’éviter de sombrer

Ont trouvé des méthodes très récréatives.

 

Vous n’avez pas d’emploi et vous êtes en colère.

On vous dit qu’il n’y a pas de travail pour vous,

Que vous n’avez aucun titre universitaire,

Ou que votre métier ne vaut plus rien du tout.

 

Et alors, fous de rage, vous voulez tout casser,

Descendre dans la rue, piller les beaux quartiers

Et dépouiller les banques des trésors amassés

Au détriment des peuples, mais les grands argentiers

 

Ont découvert comment bien vous neutraliser

Sans avoir besoin de vous lobotomiser.    

Grâce aux jeux vidéo ils peuvent canaliser

Vos haines sur d’imaginaires attaquants.

 

Et vous voici hargneux massacrant ces méchants

Tapis aux coins des rues, cherchant à vous tuer.

Ils incarnent à vos yeux les sbires des possédants

Plus vous en abattez, plus vous êtes contents.

 

Mais ces révolutions se passent sur écran.

Elles occupent vos nuits jusqu’au soleil levant.

Et quand à leur travail se rendent vos parents

Vous, vaincus par vos guerres, dormez profondément.

 

Des psychiatres ont diagnostiqué une addiction

Dans ce phénomène qui touche notre jeunesse

Mais si l’on veut un jour que cette addiction cesse

Il faudra la faire, en vrai, la révolution.

 

Jean Bertolino

 

    

 Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques
 Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques
 Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques
 Les lobotomies ludiques Les lobotomies ludiques
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :