Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il existe encore quelques Big Brother’s à l’ancienne tel ce Xi Jinping  qui règne sur l’empire Chinois avec encore plus d’autorité et surtout un cynisme et une mégalomanie qui font passer la dernière grande impératrice douairière Xixi ou Tseu Hi pour une humaniste progressiste. Ce sont des exceptions qui confirment les nouvelles règles. Un jour le Big Brother numérique et marchand échappera au contrôle des derniers « Big Brother’s » humains.

En occident il est présent dans tous les ordinateurs, tous les téléphones portables et sur tous nos écrans. Tel l’hydre de Lerne il a plusieurs têtes pensantes qui repoussent quand on les coupe sans qu’on puisse leur donner un visage. C’est sa terrible et nocive force.

Au fait, peut être que Xi Jinping ou Poutine d’ailleurs ne sont-ils déjà que des pions mais ne le savent pas encore ??? Lire le poème après cette maudite pub, très d'actualité, au demeurant...  

 

Big Brother.

 

Quand naguère j’ai lu mille neuf cent quatre vingt quatre

J’ai pensé à Hitler, Staline, Mao, ou Salazar,

A ces  dictateurs rouges ou ces führer brunâtres.

Cette vision simpliste le sera moins plus tard.

 

Le Big Brother actuel ne tient pas les manettes

Non, c’est tout un système complexe d’aliénation

Qui via  l’ordinateur, le Smartphone, Internet,

Aspire nos neurones, oriente nos réflexions,

 

Nourrit notre cerveau d’images subliminales,

Attise nos envies, retient notre regard

Par des jeux, des images, des textos en rafale,

Et des réseaux sociaux si propices aux bobards.

 

Comment le dégommer ce système sans chef

Qui envahit nos vies, cloisonne nos relations

Fait de nos dirigeants les cibles de nos griefs

Et les lâche si nécessaire comme de simples pions !

 

Des pions roses, rouges, bleus, bruns selon la circonstance

Qui meublent le damier pour faire illusion.

Le vrai jeu est ailleurs dans la haute finance

Qui elle même est de plus en plus une abstraction.

 

On se perd dans ces sphères qui font vivre les bourses.

On ne sait plus très bien qui tire les ficelles.

Les capitaux s’imbriquent et on en perd la source

Dans ces flux et reflux d’argent perpétuels.

 

On cite de grands noms parmi les profiteurs

Amazon, Google, Apple ou Alibaba

Le vrai Ali Baba avait quarante voleurs

Les faux en ont combien ? C’est un vaste débat.

 

De ce système marchand, les banques font partie,

Contrôlent tous les Etats, punissent les bons à rien

Assurent le succès des puissants mercantis

Qui n’ont aucun besoin d’autocrate orwéllien

 

Pour imposer partout leurs règles et leurs prix.

Grâce à des dizaines de milliers d’actionnaires

Ils peuvent saccager la terre toute entière,

Et priver de raison un grand nombre d’esprits.

 

JB

 

La pub qui s'inscrit dans les textes est récente. Elle se fait contre ma volonté sans qu'on m'ait demandé mon avis. Ne la lisez surtout pas. C'est une intrusion.     

  

                            

Big BrotherBig BrotherBig Brother
Big BrotherBig Brother
Big BrotherBig Brother
Big BrotherBig Brother
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :