Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un chaud et froid entre Antibes et Paris m’a inspiré ce sonnet plutôt tiède !

 

Après deux jours d’Antibes sous un soleil doré

Le froid nous attendait à l’arrivée d’Orly.

Dans les rues se mouvaient des zombies emmurés

Dans leurs pensées amères, leurs rêves inaccomplis.

 

On a tous besoin de lumière ou de douceur,

Si on en est privé très souvent on s’enferme

Dans la morosité ou la mauvaise humeur.

Et en nous peu à peu le ressentiment germe.

 

A quoi pensent ces gens qui vont en grelottant ?

Moi, je songe aux escarbilles des âtres d’antan,

Aux sursauts qu’elles créaient par leurs crépitements,

 

Voire à de bons vins chauds corsés à la cannelle.

Hélas ces passants n’ont pas connu le temps

Où avec presque rien, notre vie était belle.

 

VIVAAA !

JB

 

La pub qui s'inscrit dans les textes est récente. Elle se fait contre ma volonté sans qu'on m'ait demandé mon avis. Ne la lisez surtout pas. C'est une intrusion.     

FroidureFroidureFroidure
FroidureFroidureFroidure
FroidureFroidure
FroidureFroidure
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :