Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On ne triche pas avec l'histoire et le dictionnaire. 

 

Ce matin sur France-Inter Philippe Val, ex directeur de Charlie Hebdo et de France Inter, a déclaré sans être repris par Nicolas Demorand ou Léa Salamé que l’antisionisme était de l’antisémitisme. Or que dit le dictionnaire ? Antisémitisme : racisme dirigé contre les Juifs. Antisionisme : hostilité contre l’Etat d’Israël. Eh oui, Monsieur Val, entre hostilité vis à vis d’un Etat qui s’est constitué et élargi au détriment d’un autre, la Palestine, et racisme à l’encontre de gens pratiquant le judaïsme je ne vois aucun lien, si ce n’est qu’Israël est peuplé d’une grande majorité d’émigrants ou de descendants d’émigrants juifs dont beaucoup d’ailleurs sont laïcs.

Il est vrai que sans l’activisme des sionistes soutenus par des Occidentaux honteux d’avoir réagi trop tardivement à la barbarie nazie qui, dès 1936, avait commencé à persécuter les juifs, Israël n’aurait peut être pas vu le jour. Le slogan sur lequel s’appuyaient les partisans d’un Etat juif pour bâtir leur projet en Palestine: « Une terre sans peuple pour un peuple sans terre » était mensonger. Depuis des millénaires des Palestiniens y habitaient. Vous souvenez-vous des Philistins dont parle la bible ? Philistin, Philistine, c’est ainsi qu’en arabe est désignée la Palestine. Ils vivaient sur les côtes de la terre de Canaan avant l’arrivée des Hébreux qui s’en sont emparée. Ils ne les ont jamais quittées. Certains se sont convertis peut-être au judaïsme sous les royaumes de David et Salomon, puis au paganisme des Romains. Beaucoup ont ensuite opté pour le christianisme sous les Byzantins, et une majorité pour l’islam des conquérants arabes. Une preuve, s’il en fallait une, qu’ils étaient plus accrochés à la Palestine qu’hostiles à la religion des vainqueurs, ces vieux Philistins.

La création de l’Etat d’Israël, en 1947, voulue par les grandes puissances victorieuses a généré des millions de réfugiés palestiniens et provoqué des haines régionales qui depuis n’ont fait qu’empirer. Personnellement, je serai antisioniste tant que ce pays ne restituera pas les territoires qu’il s’est arrogés en toute illégalité depuis la guerre des six jours de 1967.

Je ne suis par ailleurs pas plus islamophobe qu’antisémite, mais je hais les idéologues et les fanatiques. Que le MRAP et la LICRA cessent leurs odieux amalgames. Quant à monsieur Val qu’il révise un peu son histoire du Moyen-Orient et la lexicologie.

 

JB

 

La pub qui s'inscrit dans les textes est récente. Elle se fait contre ma volonté sans qu'on m'ait demandé mon avis. Ne la lisez surtout pas. C'est une intrusion.    

     

 

A bas le terrorisme intellectuel !A bas le terrorisme intellectuel !
A bas le terrorisme intellectuel !
A bas le terrorisme intellectuel !A bas le terrorisme intellectuel !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :