Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La querelle qui oppose aujourd’hui les dirigeants nationalistes italiens et le sieur Macron m’a inspiré ce poème.( la suite après l'intrusion imposée)

 

 

 

 

 

 

J’ai grandi en Savoie et me sens Savoyard.

Mes aïeux ayant fui l’Italie avec rien

Par filiation, je me sens aussi Italien

Et je suis né français, tout à fait par hasard.

 

Mais j’aime le pays de Rabelais et Ronsard

Les fables de La Fontaine, les pièces de Molière

Les jardins de Lenôtre, les palais de Mansart

Sans oublier les fleurs du mal de Baudelaire

 

Et surtout pas Hugo qui a nourri ma vie,

Et surtout pas Musset qui a fait battre mon cœur,

Et surtout pas Verlaine ce subtil accordeur

Des mots qui sous sa plume se muent en mélodies.

 

N’oublions pas Rimbaud dont la fougue altière

M’emporta corps et âme dans son fleuve en colère

Et dans sa mer démente teintée par la lumière

De clairs de lune atroces ou de soleils amers.

 

Mais dois-je rejeter Dante Alighieri

Et chasser de ma tête sa divine comédie

Occulter Pétrarque, l’Arioste, Boccace, Léopardi

Parce qu’en haut lieu s’insultent des bandes d’ahuris ?

 

Ces gens n’auront plus de pouvoir tôt ou tard

Et pour moi ce qui compte ce sont mes deux cultures

Elles m’ont façonné, donné une droiture

Trempée par le pays des vaillants montagnards.

 

Vivaaaa la libertà.

 

JB

 

La pub qui s'inscrit dans les textes est récente. Elle se fait contre ma volonté sans qu'on m'ait demandé mon avis. Ne la lisez surtout pas. C'est une intrusion.

 

Né Français par hasard…
Né Français par hasard…Né Français par hasard…Né Français par hasard…
Né Français par hasard…Né Français par hasard…Né Français par hasard…
Né Français par hasard…Né Français par hasard…Né Français par hasard…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :